Rose Lavaud : "Ça montre que le football féminin commence à prendre de l'ampleur"

Rose Lavaud : "Ça montre que le football féminin commence à prendre de l'ampleur"

Le - Réactions - Par

En plus du coach Jérôme Dauba et de la défenseure centrale Vanessa Gilles, la joueuse offensive du milieu de terrain des Girondins de Bordeaux, Rose Lavaud, a elle aussi réagi après la défaite des FCGB Girls, dimanche, à domicile (au 'Matmut Atlantique / stade René Galice), contre le Paris Saint-Germain (0-2), lors de l'affiche de la 9ème journée de la Division 1 féminine.

Propos via Sports Inside :

"On a eu un début de match un peu compliqué, on était un peu en retard sur les duels, mais quand on a pris le but, on a réagi et on s’est mis dans le match. On a vu que, derrière, elles n’avaient plus trop d’occasions. Au contraire, on a réussi à les déséquilibrer et à se créer des occasions. Puis on a fait une grosse deuxième période, en poussant davantage, et ce jusqu'à ce qu'on prenne ce deuxième but. Et là, on savait que ça serait compliqué de revenir au score.

On a eu une semaine très compliquée en perdant 5-0 contre le Paris FC et 1-0 contre Metz qui sont dernières… Il fallait qu’on réagisse, car ce n’était pas notre vrai visage, et on était au pied du mur. Il fallait montrer qu’on ne faisait pas forcément les efforts avant mais que contre une équipe comme Paris, sur un terrain comme ça, il fallait les faire, sinon on le savait que ce serait très compliqué. Et c’est ce qu’on a fait, donc c’est quand même positif.

Jouer au Matmut ? Ouais, c’était fabuleux. On a joué sur un terrain qui était un vrai billard. On a, en plus, le public qui nous poussait bien dès qu’on s'approchait des buts adverses, donc ce n’est qu’une motivation en plus. Quand on approche du but, tout le monde crie et nous pousse. Ça nous donne envie d’aller marquer, encore plus que d’habitude. On le sent. Un tel match, c’est forcément un plus. Ça montre que le football féminin commence à prendre de l’ampleur. Ils ont ouvert le stade rien que pour nous, c’est un très beau geste. J’espère qu’on a su le leur rendre en montrant un visage très combatif aujourd’hui."

Rose Lavaud : "Ça montre que le football féminin commence à prendre de l'ampleur"

Contenu sponsorisé

En continu