Une défaite cruelle pour la section féminine des Girondins face au PSG (0-2)

Une défaite cruelle pour la section féminine des Girondins face au PSG (0-2)

Publié le - Par - Division 1

Malgré une domination durant la quasi-totalité de la rencontre, les Girondines ont concédé leur 4ème défaite consécutive en championnat, cet après-midi, face au PSG féminin (0-2).

Une belle après-midi d'automne et un franc ciel bleu, quoi de mieux pour jouer une partie de football au Matmut Atlantique ? Les Girondines recevaient le PSG féminin pour cette rencontre de gala disputée cette fois dans l'antre de leurs homologues masculins.

Devant une tribune Est quasi-complète (plus de 4 000 spectateurs annoncés par le FCGB) et sous les regards de Stéphane Martin et d'Ulrich Ramé, les Girondines entrent mal dans leur match et subissent le pressing parisien. Elles encaissent un premier but à la 9ème minute de jeu, quand Wang déboule sur le flanc gauche de la défense girondine pour adresser un centre millimétré vers Marie-Antoinette Katoko, qui inscrit le 1er but parisien, de la tête.

Il n'en fallait pas plus pour réveiller les joueuses de Jérôme Dauba, qui monopolisent alors le ballon. Mais la justesse technique manque aux joueuses girondines, qui laissent échapper de précieux ballons dans les 30 mètres parisiens. Alors, les Girondines s'en remettent aux coups de pied arrêtés, qu'elles réussissent à se procurer en nombre. Mais les tentatives de Claire Lavogez ne trouvent pas preneuses. Ni Maëlle Garbino (24'), ni Viviane Asseyi (32') n'arrivent à surprendre Christiane Endler, la gardienne parisienne. Les Bordelaises mettent le pied sur le ballon mais elles ne parviennent pas à venir prendre en défaut l'arrière-garde parisienne, à l'image de ce festival de Viviane Asseyi dans la surface, remettant à Rose Lavaud qui ne peut ajuster (34'), ou encore de Julie Thibaud, dont la frappe frôle le cadre parisien (36') ! Puis, Solène Brabance déclenche une frappe lourde qu'Endler détourne en corner (42'). La mi-temps est sifflée sur le score de 0-1 en faveur des joueuses de la capitale.

Au retour des vestiaires, les Parisiennes essayent de vite remettre le pied sur le ballon et se procurent quelques occasions permettant à Erin Nayler de briller, comme sur cette belle parade sur un coup-franc de Wang (50'). Les Girondines réussissent à reprendre le contrôle du jeu mais elles butent encore et toujours sur le gros bloc défensif parisien. Les nombreux coups-francs qu'elles obtiennent ne changent rien. Les Marine et Blanc ne parviennent pas à jouer juste dans les 30 derniers mètres parisiens. À noter l'incompréhensible coup de sifflet de l'arbitre (77') jugeant une faute de Claire Lavogez alors que l'ex internationale française filait au but... 

Tout bascule à la 82ème minute de jeu et cette grosse erreur de communication défensive girondine. Kadidiatou Diani en profite pour aller dribbler Erin Nayler et inscrire le 2ème but de son équipe, pour sécuriser cette victoire parisienne. C'est cruel pour les Girondines, qui n'ont pas su tirer parti de leur domination sur ce match. Les entrées (tardives) de Carol Rodrigues (85') et de Juliane Gahtrat (90+1') ne changeront pas le cours de la rencontre.

Les Girondines concèdent donc là leur... 4ème défaite consécutive en championnat, le tout sans marquer. Elles pointent au 5ème rang de la D1F avec 11 points. Malgré le résultat, les Bordelaises ont beaucoup tenté et ont plutôt bien joué. Malheureusement, les lacunes techniques leur ont porté préjudice offensivement, ce qui fait que cette équipe est encore perfectible. Reste que, collectivement, elles ont bien su mettre en difficulté le PSG en étant très disciplinées tactiquement et aussi en coupant bien les trajectoires. 

Prochain match des Girondines : à Lille, le samedi 17 novembre 2018 (14h30). Après 9 journées, le LOSC est 10ème (sur 12), avec 8 points.