Romain Brégerie et Wendel commentent la mauvaise image de Laurent Blanc

Romain Brégerie et Wendel commentent la mauvaise image de Laurent Blanc

Le - Anciens - Par

Défendu par Pierre Ducasse, l'ancien milieu des Girondins, Laurent Blanc, ex entraîneur du FCGB (2007-10), sélectionneur des Bleus et coach du Paris Saint-Germain, reste victime de sa mauvaise réputation selon les avis recueillis par 20 Minutes.

En effet, Blanc, qui n'a plus coaché depuis 2016 et a été devancé par Rudi Garcia pour reprendre le poste à Lyon, traîne toujours la mauvaise image d'un technicien peu impliqué laissant son staff et surtout son adjoint Jean-Louis Gasset faire le boulot.

Ex défenseur central espoir des Marine et Blanc, Romain Brégerie explique ainsi :

"À l'entraînement, ce qui sautait vite aux yeux c’est que Gasset en faisait énormément. Blanc était vraiment dans une sorte de rôle de manager. Gasset mettait la bonne ambiance et du rythme aux séances, levait la voix quand ça n’allait pas. À l’inverse, Blanc parlait bien plus ponctuellement on va dire."

Pour sa part, l'ancien grand milieu gauche brésilien de Bordeaux, Geraldo Wendel, valide sans souci le 'mythe' de la passion de LB pour le golf :

"Dès qu’on avait quelques jours de repos ou des vacances, il allait jouer au golf. Il allait 'taper la balle' comme il disait. Il nous en parlait souvent, très souvent même. Et même à moi, alors que je ne connaissais pas les règles (rire) !"

Pas vraiment de quoi redorer l'image du 'président', champion du monde 98 et d'Europe 2000 avec les Bleus, comme joueur ; qui devra donc encore attendre avant de redevenir une présence familière des bancs de touches, zones techniques, vestiaires, terrains d'entraînement et conférences de presse.

Romain Brégerie et Wendel commentent la mauvaise image de Laurent Blanc

Contenu sponsorisé

En continu