R. Courbis : "J'aimerais que Nicolas de Tavernost dise qu'il s'est trompé"

R. Courbis : "J'aimerais que Nicolas de Tavernost dise qu'il s'est trompé"

Le - Médias - Par

Sur RMC, en réaction aux infos de ce média sur la possible revente du FC Girondins de Bordeaux suite aux conflits entre actionnaires et au départ à venir de GACP, l'ancien entraîneur du club aquitain dans les années 90, Rolland Courbis, s'est posé des questions.

"C'est très compliqué tout ça et j'essaye de comprendre depuis des jours mais je n'y arrive qu'en partie. J'aimerais avoir l'avis d'M6 sur ce qui se passe, car cette vente a été ratée, ou au moins en partie. J'aimerais que Nicolas de Tavernost nous explique, qu'il dise qu'il s'est trompé, qu'il pensait faire ça mais que... On est en train de parler d'un club, avec une obligation de résultats, un stade, des structures, des supporters, et il avait soi-disant des garanties de pérennité pour le club, donc si au bout d'un an on en est là, c'est bien que quelqu'un s'est trompé, ou a été trompé. Après, peut-être que plus il y a le bordel et plus il y a des résultats (sourire). Mais cet hiver ils n’auront pas le choix et devraient dégraisser leur effectif au mercato pour boucher le trou financier. Alors en fait, ce fonds d’investissement, c'est le plus mauvais acheteur qui pouvait arriver. Mais pour qu'il y ait un acheteur il fallait bien un vendeur, peu importe si King Street a 20 milliards d'actifs. Ils pourraient même en avoir 40 que ça ne changerait rien !"

R. Courbis : "J'aimerais que Nicolas de Tavernost dise qu'il s'est trompé"

Contenu sponsorisé

En continu