Paulo Sousa vante l'importance de... Maxime Poundjé

Paulo Sousa vante l'importance de... Maxime Poundjé

Le - Interview - Par

Durant sa conférence de presse d'avant Amiens - Bordeaux (30ème journée de Ligue 1), le nouvel entraîneur des Girondins, Paulo Sousa, a été questionné, en deux temps, sur sa vision du rôle des latéraux - surtout dans le 3-4-3 qu'il affectionne - et de Maxime Poundjé, l'arrière gauche des Marine et Blanc (26 ans, sous contrat jusqu'en juin 2021).

"Les latéraux ont, pour moi, le même rôle que les centraux ou les attaquants : ils doivent très ben défendre et très bien attaquer. Moi, je n'aime pas diviser le jeu en moments plus importants que d'autres, car j'aime que toute mon équipe soit protagoniste, et ça tout le temps, et surtout offensivement, pour que les joueurs s'enrichissent tactiquement, afin de mieux comprendre mes concepts. Mais c'est plus dur de bien attaquer que de bien défendre, donc je nous donne beaucoup de temps de travail pour progresser.

Si Maxime Poundjé est mieux fait pour le 3-4-3 ? Maxime, c'est un joueur avec une disponibilité physique vraiment très grande. Normalement, les joueurs d'ailes ont beaucoup de courses à faire et peu de temps pour récupérer, mais lui il a de l'endurance et peut enchaîner. Il voit bien le jeu en jouant plus haut, il a plus de responsabilités aussi et peut donner de meilleures solutions. C'est un joueur qui aime beaucoup ce club, je connais son passé ici. Il est arrivé que le club pense à le vendre, mais lui il a demandé à rester car il aime ce club. Et ça, déjà, pour moi, c'est très important afin de construire la mentalité d'appartenance. Et donc les joueurs comme lui sont importants, et tu dois travailler avec eux pour améliorer leurs choix de jeu, leurs analyses du match et leur donner plus de moyens de s'exprimer du mieux possible sur terrain. Le but, c'est de créer une alchimie avec les supporters, car il n'y en a plus trop. il faut vraiment travailler sur ça, que ce soit une référence pour les autres autres."

Paulo Sousa vante l'importance de... Maxime Poundjé

En continu