F. Toniutti : "Si Sousa persiste dans son système il n'y a plus d'ailiers"

F. Toniutti : "Si Sousa persiste dans son système il n'y a plus d'ailiers"

Le - Médias - Par

Dans le dernier podcast en date de l'émission "Vu Du Banc", spécialisée sur le jeu et la tactique, l'observateur Florent Toniutti, a analysé les premières idées stratégiques de Paulo Sousa, nouvel entraîneur des Girondins de Bordeaux.

Il explique aussi - avec peut-être également son œil de supporter girondin - quels sont, selon lui, les joueurs pouvant s'imposer ou au moins s'améliorer dans le 3-4-3 du Portugais :

"Sur la première demi-heure du match contre Rennes (1-1, 29ème journée de Ligue 1), il y a quand même pas mal d'enseignements. Et même si il n'y avait rien de parfait, ça faisait longtemps qu'on ne voyait pas d'idées de ce genre - voire d'idées tout court - dans les séquences offensives. Car ces dernières années, Bordeaux se reposait beaucoup sur la capacité de ses ailiers à faire des différences : Malcom qui repique intérieur, fixe 3-4 joueurs et donne dans l'espace libéré, Kamano qui fait pareil de l'autre côté mais termine uniquement en tentant une frappe enroulée des 20 mètres - je schématise, mais c'était un peu ça - et Kalu et Karamoh qui accentuent encore plus ça en faisant moins jouer les autres... Moins que Kamano et beaucoup moins que Malcom.

Mais là, si Paulo Sousa persiste dans son 3-4-3, animé comme il l'a été contre Rennes, on se retrouve sans ailiers. Il n'y en a plus. Et donc, forcément, ça va changer beaucoup de choses : tant dans les habitudes des joueurs, comme Kamano, que pour un joueur comme De Préville. Contre Rennes, des trois offensifs, c'est celui qui a fait le meilleur match et c'est celui qui profitera probablement le plus du 3-4-3, car il est très possible que ce système là lui convienne beaucoup plus. En plus, physiquement, il a bien terminé et semble être un des plus en jambes, donc il va avoir 9-10 matches pour essayer de s'imposer entre guillemets. Lui et Poundjé, à gauche, ont fait un bon match, ça a été deux bonnes surprises, mais ce n'était qu'une première... Le prochain match, il est contre Amiens, à l'extérieur, donc j'imagine que vu comment Sousa est sorti satisfait du contenu - c'est ce qu'il a dit en conférence de presse - après le premier match il va garder le système utilisé. Système dans lequel Bordeaux, avec son nouveau carré dans l'entrejeu, devra encore trouver des automatismes pour réduire les touches et profiter des déplacements offensifs afin de jouer en triangle pour vite trouver des hommes libres entre les lignes.

Mais Amiens attendra Bordeaux plus bas que Rennes ne l'a fait, donc ce sera intéressant, et Bordeaux aura peut-être plus de problèmes d'équilibre, car en transitions défensives le milieu Otavio - Basic ne me convainc pas encore sur sa capacité à bien couper la relance et verrouiller dans le camp adverse à la perte de balle. Alors Amiens sera un bon test, posant d'autres problèmes que Rennes, et ce sera donc un bon moyen de rôder le système. On reverra aussi Jules Koundé à ce poste hybride de latéral-central. Pour sa première, il y a été très bon, comme ii l'est très souvent, et il pourrait prendre énormément de valeur s'il réussit à devenir polyvalent, car je pense qu'à terme la polyvalence ça permettra de faire exploser, dans le football actuel, la valeur des joueurs. Et particulièrement en défense."

F. Toniutti : "Si Sousa persiste dans son système il n'y a plus d'ailiers"

En continu