P. Sousa : "J'apprends beaucoup en regardant du futsal, et aussi du judo"

P. Sousa : "J'apprends beaucoup en regardant du futsal, et aussi du judo"

Le - Interview - Par

Encore pour le compte de So Foot (numéro de décembre 2019 - janvier 2020), le coach des Girondins de Bordeaux, Paulo Sousa, insiste sur le besoin, selon lui, de faire réfléchir les joueurs, en termes de football et même au-delà, pour les élever sur le terrain et dans leur approche du sport de haut niveau :

"Le cœur du jeu, c'est la tête. C'est elle qui t'aide à faire une passe dans le bon tempo, à faire un centre au bon moment, à trouver les espaces... Donc c'est le cœur du travail d'un entraîneur : stimuler le cerveau de ses joueurs. (...) Un jour, je suis tombé sur le livre de Phil Jackson, le mythique entraîneur de NBA. Il a bousculé tout ce que je connaissais du sport de haut niveau et m'a notamment appris l'importance de la 'visualisation'. C'est à dire l'importance d'insérer dans le subconscient de tes joueurs des schémas visuels pour qu'ils puissent ensuite répondre à des situations en match. Notre boulot, en tant que coaches, est donc de créer ça dans la semaine. Le foot a tellement évolué que désormais tu es dans l'ultra-précision.

(...)  L'idée de faire sortir le joueur de sa zone de confort, c'est essentiel. Si tu proposes un exercice nouveau à un joueur, que tu arrives à le surprendre, tu sollicites son attention et tu maintiens sa motivation, c'est un cercle d'éveil. Et je suis pareil dans mon travail : constamment en éveil. Par exemple, j'apprends beaucoup en regardant du futsal, et aussi du judo. Sur la gestion de l'espace, la progression rapide vers le but, l'importance de la position du corps, la manière de prendre l'avantage sur l'adversaire."

P. Sousa : "J'apprends beaucoup en regardant du futsal, et aussi du judo"

Contenu sponsorisé

En continu