Paulo Sousa : "Je donne tout pour mes joueurs, je cherche à les éduquer"

Paulo Sousa : "Je donne tout pour mes joueurs, je cherche à les éduquer"

Le - Interview - Par

Très complet en conf' de presse d'avant Bordeaux - Brest (ce soir, 6ème journée de la Ligue 1 2019-20), le coach des Girondins, Paulo Sousa, a réexpliqué ses ambitions concernant le milieu et l'envie de contrôle du contenu des matches. Mais il attend surtout, encore et toujours, que l'ensemble de son groupe progresse vraiment dans la mentalité, par rapport à son exigence d'excellence.

Les mots du Portugais concernent là, notamment, les jeunes Aurélien Tchouaméni et Yacine Adli, dont il espère plus :

"Avec les blessures, les matches rapprochés et les sélections, plus les voyages, qui changent l'intensité et les entraînements de nos joueurs, je suis obligé de faire tourner. Mais je travaille surtout pour améliorer les mentalités, car je veux apprendre des choses aux joueurs, leur faire perdre de vieilles habitudes, et ça c'est long, car il faut du temps. On agit sur le subconscient. Et certains avancent plus vite que d'autres... Mais on exige, avec mon staff - car je suis très exigeant envers moi-même, mes joueurs et aussi mon staff, afin qu'on s'enrichisse tous personnellement et professionnellement -, que ce qu'on souhaite dans le jeu et l'attitude devienne naturel et arrive comme une habitude. Je donne tout, mon meilleur, pour eux et je cherche en même temps à les éduquer, notamment pour la suite de leur carrière, afin qu'ils visent plus haut. Il faut leur mettre la pression mais aussi être positif, pour qu'ils aient confiance et comprennent l'importance d'être exigeants, en sachant tous les concepts individuels et collectifs pour faire encore plus et s'améliorer.

Au milieu, je demande la même chose à Otávio et à Aurélien sur le terrain, mais quand Yacine Adli joue, il est sur une autre ligne, comme Toma Basic et Youssef Aït Bennasser. Ce sont des joueurs qui jouent plus ou moins haut, ayant une idée plus offensive, avec un jeu complètement différent, surtout Yacine - un joueur que j’aime... et beaucoup ! -, mais il devra beaucoup s’améliorer physiquement pour pouvoir plus jouer dans ce championnat. Derrière, Otávio, c'est un joueur qui, au niveau défensif, est le meilleur, car il a une capacité à voir, à courir, et à être plus fort dans les duels ; mais tous les joueurs doivent bien s’améliorer dans leurs composantes spécifiques : offensives comme défensives.

(...) Aurélien ? Il était blessé et n'a pas joué les derniers mois de la saison passée, donc ça ne lui a pas donné la possibilité d’avoir plus de temps de travail, surtout au niveau de la construction offensive. Mais c’est un joueur qui est habitué à faire d’autres choses et il a donc besoin de plus de temps. Il a également besoin d’améliorer son changement de vitesse avec le ballon et sans ballon, mais il est ouvert et humble pour apprendre afin de s’améliorer, car lui il a de très grands objectifs pour sa carrière, et ça lui donne l’énergie pour s’améliorer et arriver à devenir un joueur très important ici."

Paulo Sousa : "Je donne tout pour mes joueurs, je cherche à les éduquer"

Contenu sponsorisé

En continu