Niša Saveljić : "Lilian (Laslandes), c'est la famille !"

Niša Saveljić : "Lilian (Laslandes), c'est la famille !"

Le - Anciens- Par

Dans son live du soir, sur Facebook (à voir ci-dessous), Éric Dagrant, la voix des Girondins de Bordeaux et de la Fédération Française de Football, a eu en même temps Lilian Laslandes et Niša Saveljić. Vu que l'ex défenseur central du FCGB était en ligne depuis les États-Unis, c'est lui qui a été questionné en premier. D'abord sur le(s) club(s) qu'il supportait dans sa jeunesse - le thème de l'émission - puis sur son lien d'amitié très fort avec Laslandes, son ami et ex équipier à Bordeaux. 

"De qui j'étais supporter au départ ? L'équipe qui m'a rendu fier, c'est le Partizan Belgrade, depuis tout petit, car c'est le club que j'aime depuis mes débuts, en ex Yougoslavie. Et après, dans le monde entier, c'était la Juventus et le Real Madrid. Mais après, les Girondins, ça reste bien sûr particulier. Aussi, il y a un club en France que je n'ai jamais aimé, c'est Marseille. Vraiment, c'est un club que je n'ai jamais apprécié, même avant de jouer en France. Grand respect pour ce club et ses supporters, mais jamais moi je n'ai été fan de ce club, de cette équipe. Pour Bordeaux - Marseille, j'annonce déjà une bonne interview (rire) ! 

Pourquoi j'ai aimé le Partizan ? C'est le plus grand club de l'ex Yougoslavie, et avec l’Étoile Rouge on peut dire que ce sont deux clubs ennemis. Deux fois j'ai été champion avec le Partizan Belgrade, j'y ai gagné des coupes, et les fans mettent une folle ambiance... Pour la tradition, j'étais ravi de jouer pour ce club, qui a gagné beaucoup de titres. Mais, surtout, j'ai apprécié l'ambiance au stade, qui est pareille pour du basketball ou une autre section du club. Donc voilà.

Ce que je pense de Lilian Laslandes ? On peut dire que c'était un grand joueur, mais c'est aussi quelqu'un de très humain. Quand je parle de Lilian, j'ai des frissons, c'est comme mon frère. C'est la famille et ça le reste jusqu'à la fin des temps ! Au départ, il est un peu timide, mais surtout disponible pour tout le monde. Il a un grand cœur, mais par contre celui qui l'embête longtemps... il ne rigole pas ensuite (rire). Lilian est gentil, mais si on l'embête vraiment, attention (sourire) !"

Retranscriptions faites par nos soins

En continu