Lilian Laslandes : "Après les matches, on se retrouvait au restaurant"

Lilian Laslandes : "Après les matches, on se retrouvait au restaurant"

Le - Anciens - Par

Pilier, sportif et humain, des Girondins de Bordeaux champions de France 1998-99, l'ancien attaquant des Marine et Blanc, Lilian Laslandes, se rappelle de cette très belle saison, pour le compte de Sud Ouest.

Son sens du but, sa complicité avec Sylvain Wiltord (22 buts et 4 passes décisives pour Wiltord, 15 buts et 8 passes pour Laslandes), mais aussi son rôle de leader de vestiaire et dans la vie du groupe sont des sujets évoqués par Laslandes himself, qui admet volontiers le fait que cette équipe était une bande de fêtards mais qu'ils savaient faire la part des choses.

"Après les matchs, on ne s’est jamais caché. On avait notre train-train habituel. On se retrouvait toujours au restaurant à 7-8 joueurs. Ça faisait une vie de groupe. Bon après, certains allaient un petit peu plus loin dans la nuit. Ça nous est tous arrivé de finir à 4-5 heures du matin. Mais après, François (Grenet) l’a dit, les premiers sur le terrain à l’entraînement, c’était nous."

Girondin d'origine, celui qui avait déjà été champion de France en 1995-96, avec l'AJ Auxerre, confie également que "gagner un titre avec son maillot de cœur, c’est la plus grosse joie qu'(il ait) pu connaître". Grande Lilian !

Lilian Laslandes : "Après les matches, on se retrouvait au restaurant"

Contenu sponsorisé

En continu