Niša Saveljić : "La France et Bordeaux ne m'ont jamais abandonné"

Niša Saveljić : "La France et Bordeaux ne m'ont jamais abandonné"

Le - Anciens - Par

Interviewé par les membres de 'Top Girondins', l'ancien défenseur central de nos Girondins de Bordeaux, Niša dit 'Nino' Saveljić, parle de sa culture multiple, lui qui a obtenu la nationalité française alors que ses racines sont yougoslaves et montre un attachement fort à la France et à Bordeaux tout en restant proche de ses origines.

"Après la guerre, quand vous avez joué avec des joueurs aux noms si importants, comme Mijatovic, Savicevic, Stojkovic, Jugovic, Boksic ou Suker, on reste très fier d'avoir pu jouer avec cette grande équipe-là, tous ensemble. Je pense que la Yougoslavie avait une très grosse équipe, mais faisait toujours des petits parcours en perdant en 1/8èmes de finale. Quand la Croatie a été en finale de la Coupe du Monde, contre la France, j'étais très content pour eux. Mais les Balkans ça reste une source de talents incroyable, car c'est une culture et les gens adorent le foot. Si je supportais la Croatie ou la France en finale du mondial ? Ah, la France ! La Croatie, j'étais pour eux jusqu'à la finale, mais après bien évidemment que j'étais pour l'équipe de France. Je suis Français, mon cœur est ici, je me sens comme si j'étais vraiment né en France, car mon pays et Bordeaux - où je suis très fier d'avoir joué pour les Girondins - ne m'ont jamais abandonné.

Mon fils est né ici, donc avec mon caractère, quand j'écoute la Marseillaise, j'y suis très sensible et maintenant j'ai un frisson. C'est comme ça, c'est ma nature, ce n'est pas... Je suis Français, voilà ! Après, même si je parle bien cette langue, j'ai encore un certain accent et je ne parle pas très bien non plus, mais... ça reste dans mon cœur ; même si maintenant j'habite en Californie et que je reste natif du Monténégro."

Niša Saveljić : "La France et Bordeaux ne m'ont jamais abandonné"

Contenu sponsorisé

En continu