Nicolas Paolorsi revient sur les conflits internes aux Girondins

Nicolas Paolorsi revient sur les conflits internes aux Girondins

Le - Médias - Par

Durant une longue interview réalisée par 'Thomas Parle Foot' sur YouTube, le journaliste d'RMC qu'est Nicolas Paolorsi a aussi rappelé que le conflit général aux Girondins de Bordeaux n'était pas seulement externe - entre les Ultramarines et la direction - mais également interne. Plusieurs problèmes ont également eu lieu en interne, notamment les cas Thibault Klidje et Naoufel Khacef

"Il y a toute cette guerre entre les Ultramarines et tout ça, mais en interne aussi il y a plusieurs petits clans qui se créent. Il y a Ulrich Ramé, qui est l'ancien directeur sportif du club, avant que Hugo Varéla et GACP n'arrivent, puis Eduardo Macia... A l'arrivée de GACP, Ulrich Ramé était un peu mis sur la touche. La direction de l'époque voulait s'en séparer car plusieurs choses ne leur plaisaient pas, et ce n'était pas illogique. Tu arrives, tu es nouveau propriétaire, tu as envie de mettre des gens en place, ça se respecte. Mais ils ont quand même gardé Ulrich Ramé dans le club, parce qu'ils voulaient qu'Ulrich Ramé, avec la légende qu'il est, tout le respect des supporters du club qu'il a, reste. Ils ne voulaient donc pas se séparer de lui. Ils trouvaient que ça donnait une mauvaise image autour de leur prise de pouvoir de faire ça. Donc ils ont gardé Ulrich Ramé, et ils l'ont plus mis sur les féminines, et sur quelques dossiers chez les jeunes. Du coup, tu as un petit peu deux camps qui s'affrontent, et tu sais comment ça fonctionne dans un club de football... Quand tu es directeur sportif, souvent tu as de forts réseaux qui se créent, tu as des circuits de travail avec certains agents qui se font, même si ce n'est pas le cas partout. Tu as souvent des agents qui reviennent dans les clubs, parce qu'ils ont de bonnes relations avec le directeur sportif, et que c'est facile de faire des transactions. Du coup, Eduardo Macia est arrivé avec son réseau à lui et forcément ce ne sont pas les mêmes agents.

[...] Raquel Herraiz Del Moral ? Ça, c'est une intermédiaire espagnole qui travaillait déjà au club avant l'arrivée d'Eduardo Macia, qui travaillait déjà au club avec Ulrich Ramé. Il y a eu des problèmes d'agents qui se sont plaints du traitement de la direction de Bordeaux sur certains transferts : celui de Naoufel Khacef, un latéral gauche algérien qui n'a pas joué avec les professionnels, qui est pour l'instant avec l'équipe réserve, arrivé cet hiver et qui est en prêt avec option d'achat ; puis sur le transfert d'un jeune attaquant togolais recruté aussi pour la réserve, Thibault Klidje. [...] L'implication de l'agent de Paulo Sousa dans le transfert de Rémi Oudin ? Je ne sais pas si Hugo Cajuda, l'agent de Paulo Sousa a fait cette transaction pour que Paulo Sousa touche des commissions. Après, Hugo Cajuda, c'est un agent et il a mis un pied à Bordeaux, et oui il a participé à cette transaction et il a permis à cette transaction de se réaliser entre Bordeaux et Reims en travaillant avec l'agent de Rémi Oudin. Je n'ai pas eu de preuves qu'il y ait eu des commissions, des rétrocommissions, que Hugo Cajuda se soit gavé sur ce transfert, donc je ne vais pas dire ce que je ne sais pas." 

Retranscriptions faites par nos soins 

Nicolas Paolorsi revient sur les conflits internes aux Girondins

Contenu sponsorisé

En continu