D. Lafarge remplacé par A. Poupard, les UB 87 craignent un "plan Leproux"

D. Lafarge remplacé par A. Poupard, les UB 87 craignent un "plan Leproux"

Le - Ultramarines - Par

Sur leur blog, les Ultramarines Bordeaux 87 ont encore posté un communiqué, à la fois adressé à la direction et aux supporters, affichant encore de l'hostilité envers le président Frédéric Longuépée et ses actions à la tête des Girondins.

Cette fois, le cas David Lafarge est encore mis sous la lumière par les UB 87 :

"Le Président délégué des Girondins est en train de finaliser en catimini le renvoi du directeur sécurité historique du club, David Lafarge. Ce dernier sera remplacé au pied levé dans les prochains jours par un ancien commissaire de police parisien, M. Arnaud Poupard. [...] Dans le cas présent, en clair, notre sono, nos tambours, et même notre bâche se verront sans nul doute interdits au stade dans les plus brefs délais."

[...] C’est évidemment une attaque frontale contre le Virage Sud. Remplacer un directeur sécurité comme David Lafarge par un ancien commissaire, c’est passer du respect et du dialogue à une répression totale. [...] Voyons clairs dans son jeu, arrêtons d’être dupes. M. Longuépée ne veut pas le dialogue. Il ne l’a jamais voulu. Il prépare la guerre. La direction des Girondins prépare un « plan Leproux » à Bordeaux.

[...] À travers, cette courte communication, nous exigeons le maintien de David Lafarge à son poste, et le départ sans délai de M. Longuépée et de M. Thiodet. Maintenant, ça suffit. C’est eux, ou nous. Prévenons-les d’avance, il ne sera pas facile de se débarrasser de nous."

D. Lafarge remplacé par A. Poupard, les UB 87 craignent un "plan Leproux"

Contenu sponsorisé

En continu