Naoufel Khacef : "Le club a été attaqué alors qu’il n’y est pour rien"

Naoufel Khacef : "Le club a été attaqué alors qu’il n’y est pour rien"

Le - Mercato - Par

Le jeune arrière gauche algérien, Naoufel Khacef, a exprimé ses regrets de se retrouver au cœur d'une délicate affaire, dans les colonnes de L'Équipe ce samedi :

"J’ai signé six mois, en prêt avec option d'achat. C’est une chance pour moi d’être aux Girondins, j’espère que cette affaire ne me portera pas préjudice et que je pourrai rester ici. Je me retrouve dans des embrouilles qui donnent une très mauvaise image de moi, alors que je n’y suis pour rien. Tout ce que je souhaite, c'est jouer au foot ! (...) Le club a été attaqué alors qu'il n'y est pour rien."

Le jeune élément de l'équipe réserve des Girondins donne également sa version des faits, en avançant que Raquel Herraiz del Moral, ayant joué un rôle dans sa venue à Bordeaux, serait aujourd'hui son agent.

Quant à Mehdi Aït-Ahmed, avec qui le club des Girondins est en conflit, Khacef le décrit comme une personne "insistante" sur ce dossier, qui a "mis la pression sur son père". De quoi pousser le jeune Algérien à refuser de travailler avec lui, même si l'agent s'estime victime d'escroquerie organisée dans l'histoire. Il en veut surtout à Eduardo Macia, directeur du football du FCGB.

Naoufel Khacef : "Le club a été attaqué alors qu’il n’y est pour rien"

Contenu sponsorisé

En continu