Nadal et Billaud veulent regoûter à la D1

Nadal et Billaud veulent regoûter à la D1

Le - Interview- Par Aymeric

Plus motivées que jamais pour aller chercher Yzeure, l'actuel leader de leur poule de D2, et monter en D1, la section féminine des Girondins de Bordeaux, qui ne cesse de gagner et de ne pas prendre de buts, s'appuie sur la fougue et le talent de plusieurs joueuses, dont la gardienne Alizée Nadal et la relayeuse Chloé Billaud. Des joueuses ayant déjà goûter à la D1 et qui assument donc leurs ambitions et celle de l'équipe :

CB : "Je pense que tout est possible, il faut d'abord que l'on se concentre sur nous et qu'on donne tout sur nos matches à venir pour prendre les 4 points à chaque fois. On se souciera d'Yzeure à la fin de la saison. Pour ma part, j'ai déjà pu toucher la D1 du bout des doigts quand j'étais à Soyaux, donc ça me ferait énormément plaisir d'y accéder avec Bordeaux. Surtout avec ce groupe, ça fait 4 ou 5 ans qu'on travaille toutes ensemble et qu'on mérite de monter en D1 ensemble. Ça serait merveilleux"

AN : "C'est une satisfaction de jouer et d'enchaîner, ça veut dire que j'ai réussi, après ma blessure, à revenir à mon niveau, pour que mes défenseurs me fassent confiance et mes entraîneurs aussi. Maintenant, c'est à moi de continuer à prouver que je mérite ma place au sein de l'équipe, puisque le poste de gardienne titulaire n'est pas encore joué et que l'entraîneur ne peut pas décider si c'est moi ou Léa Saintout-Cluzet, car elle revient petit à petit de sa blessure. Moi, malgré ma blessure, j'avais en tête les matches compliqués que j'ai eus à jouer à Soyaux, les quelques matches que j'ai pu faire en Division 1, qui sont dans ma mémoire, et ça m'a permis de me redonner confiance. C'est grâce à ça que j'ai pu réussir à retrouver mon niveau. Mais il faut que je travaille, pour être encore plus forte. Collectivement, l'objectif est maintenant de mettre la pression sur Yzeure pour qu'elles fassent un faux pas, mais il faut que l'on reste concentrées dans les matches qu'il nous reste parce qu'il faut faire un sans faute."

FootExpress.com

En continu