Mathieu Valbuena : "J'ai eu un peu d'amertume, mais c'est passé"

Mathieu Valbuena : "J'ai eu un peu d'amertume, mais c'est passé"

Le - Anciens - Par

Voisin, pendant leur enfance, d'Adrien Silva (actuel milieu de Monaco, passé par Bordeaux quand il a débuté le foot), Mathieu Valbuena a lui fait toute sa formation aux Girondins, étant originaire de la Gironde. Mais, non conservé par le FCGB pour passer pro, il a ensuite fait la belle carrière que l'on sait à Libourne, puis à... Marseille ; le rival du FCGB, où il a pourtant fait sa réputation ; ou encore à Lyon.

Âgé de 35 ans, et ayant aussi joué au Dynamo Moscou (Russie) et puis à Fenerbahçe (Turquie), il termine actuellement son parcours en Grèce, du côté de l'Olympiakos Le Pirée, et prépare sa reconversion. Pour RMC, ces derniers jours, l'ex international A français (8 buts et 16 passes décisives en 52 capes) a pu réexpliquer son bonheur du moment, loin de la France :

"Mes sentiments négatifs après les polémiques autour de moi en France ? C'est passé, bien sûr. Après, le plus important, et comme je l'ai toujours dit, c'est de prendre du plaisir. C'est vrai que la France est mon pays ; un beau pays où j'ai pris énormément de plaisir et joué pour la sélection ; donc je ne la renie pas, bien au contraire. Après, c'est vrai que c'est dommage qu'à un moment donné on ne retienne que des choses extra-sportives de moi et qu'on se concentre, du coup, moins sur le foot. Depuis que je joue à l'étranger et que je suis parti de France, je ressens beaucoup de reconnaissance. Je me sens bien, plus épanoui sur le terrain encore, alors ça se voit dans mes performances, surtout avec ce challenge ici en Grèce, avec l'Olymiakos. Mais la France reste mon pays, je ne le renie pas du tout, et je suis toujours le championnat français.

(...) Ma sortie de France et des Bleus ? Oui, j'ai eu un peu d'amertume, mais c'est passé. Avec mon parcours, je sais tout ce que je peux faire et que j'ai tiré le maximum de ce que je peux faire. Je le fais encore aujourd'hui, même si on parle souvent de mon âge, 35 ans. Mais le plus important, c'est ce qu'on fait, ce qu'on donne sur le terrain, et moi je recherche ça. La fin en sélection, bien sûr, elle a fait mal, c'était dur à accepter, à encaisser, mais le foot c'est ça, il faut toujours évoluer, aller de l'avant. Que l'on m'aime ou pas, j'ai ma carrière, et donc le plus important c'est de prendre autant de plaisir que possible. Et puis s'il y a beaucoup, beaucoup, beaucoup de blessés, peut-être que le sélectionneur me rappellera (rire)."

Cette saison, avec 63 points et 0 défaite en 25 journées, l'Olympiakos est leader de son championnat grec. Valbuena a lui marqué 8 buts et a donné 17 passes décisives en 29 matches, toute compétitions confondues (championnat, coupe nationale et Coupe d'Europe).

Retranscriptions faites par nos soins

Mathieu Valbuena : "J'ai eu un peu d'amertume, mais c'est passé"

Contenu sponsorisé

En continu