L. Koscielny : "Un groupe réceptif, travailleur, c'est bon pour la suite"

L. Koscielny : "Un groupe réceptif, travailleur, c'est bon pour la suite"

Le - Réactions - Par

Au micro de BeIN Sports, à l'issue de Lyon - Bordeaux (1-1, 4ème journée de Ligue 1), le nouveau patron défensif des Girondins, Laurent Koscielny, a analysé les choses de cette manière :

"Je pense qu’avant le match on aurait signé pour un point. Après, au vu de la physionomie du match et du carton rouge, c’est vrai qu’on aurait pu prendre les trois points. Après, on a eu un peu de déchet, surtout, dans la dernière passe ou le dernier geste. Mais dans le jeu, on a essayé de reproduire ce qu’on a fait pendant la semaine, de respecter les consignes du coach, de repartir de derrière même si on prend des risques. Mais, voilà, il faut avoir du courage pour ressortir la balle et c’est ce qu’il veut. Je pense que ce soir (hier) on a bien fait les choses, même si ça a été dur physiquement parce qu’il y avait la chaleur et que Lyon ça reste une belle équipe qui est programmée pour jouer la Ligue des Champions et le titre. Mais pour nous, c’est positif. Maintenant, on va quand même rester les pieds sur terre : c’est un bon point, oui, mais il faut continuer à travailler. Il y a toujours quelques réglages à faire dans notre jeu. Mais c’est bien parce que l’équipe est réceptive et travailleuse. Et ça, c’est bien pour la suite.

En venant à Bordeaux, comme je l'ai déjà dit, si je peux allier le sportif et la vie familiale ; c'est important, car après 9 ans en Angleterre ça nous tenait à cœur avec ma famille de rentrer en France et le choix de Bordeaux a été naturel car il combinait les deux. Ici, le projet va mettre certainement du temps à grandir, mais je suis content de faire partie des premiers noms de ce projet, comme ma famille est heureuse d'habiter à Bordeaux. Donc tout ça est parfait pour être heureux. Pour nous, sportivement, la différence se fera sur le collectif et l'état d'esprit qu'on aura chaque weekend. On sait qu'on n'a pas les individualités des grosses équipes, mais l'état d'esprit, l'envie de se donner les uns pour les autres, d'essayer de faire les efforts et d'appliquer les consignes du coach en repartant de derrière et en étant disponible pour donner des solutions au partenaire... On peut faire des belles choses cette saison. Mais il faut rester humble, garder les pieds sur terre. Là, on a pris un bon point à Lyon. Maintenant, on a 15 jours pour bien travailler et enchaîner avec deux matches à domicile vraiment très importants. (...) Personnellement, je m’adapte encore dans l'équipe, j’ai connu un peu tous les systèmes. Il faut aussi bien faire en fonction des joueurs qu’on a sur le terrain. Certains sont plus habiles en 3-4-3, d’autres en 4-4-2. Après, ce sont les choix du coach, en fonction aussi de l’adversaire qu’on va jouer. Mais moi je m’adapte à mes partenaires (sourire)."

L. Koscielny : "Un groupe réceptif, travailleur, c'est bon pour la suite"

Contenu sponsorisé

En continu