Josh Maja : "En France, je peux gagner du temps de jeu et m'améliorer"

Josh Maja : "En France, je peux gagner du temps de jeu et m'améliorer"

Le - Interview - Par

Ambitieux pour son présent et son futur, le jeune attaquant anglo-nigérian des Girondins de Bordeaux, Josh Maja, 8 fois buteur et 3 fois passeur décisif cette saison, revient sur ses choix de carrière et ses progrès en France, même si son coach, Paulo Sousa, ne le trouve pas encore au point tactiquement :

Propos donnés à 'The Chronicle Live' et traduits par nos soins :

"Mon arrivée au FCGB ? La principale raison de ma venue à Bordeaux et en France était que je pouvais y gagner du temps de jeu pour m'améliorer. Ici, il y avait une opportunité et, en regardant le championnat français, j’ai vu qu’il y avait beaucoup de chances données aux jeunes joueurs. J'avais aussi des offres de Premier League, d’Allemagne et d’Italie, mais j'ai voulu choisir la bonne option pour moi et ma famille. Je sais que peu de jeunes joueurs arrivent à jouer régulièrement en Premier League, donc c'était important de partir à l'étranger et de gagner du temps de jeu ailleurs. Je l'ai ressenti ainsi.

Le foot en France ? Le jeu en France est différent : plus tactique, plus d'étude du jeu mais un rythme plus lent. Se créer beaucoup d’occasions dans les matches est dur, car ça joue plus défensif, mais cela convient mieux à mon jeu. Partir à l'étranger, c’est un gros test au niveau du caractère, mais si vous croyez que vous êtes prêt pour ça, alors vous devez franchir le pas. C’est un grand pas, oui, mais comme j’avais déjà déménagé de Londres à Sunderland, cela été très facile de m’installer. Même si ça dépend vraiment de la personnalité  de chacun, je conseillerai à tout joueur de le faire. Dans le jeu, je pense m'être amélioré, et comme homme aussi, mais je progresserai encore plus en jouant davantage. (...) La langue ? Je m'adapte aussi, de mieux en mieux, à la langue, la nourriture, la vie ici ; car tout est différent de l'Angleterre. Je prends des cours de français. C'est dur de parler, mais je comprends presque tout. "

Josh Maja : "En France, je peux gagner du temps de jeu et m'améliorer"

Contenu sponsorisé

En continu