J-M Larqué : "Giroud ? Il est tout près du mauvais côté de la montagne..."

J-M Larqué : "Giroud ? Il est tout près du mauvais côté de la montagne..."

Le - Médias - Par

Invité, jeudi, de 'Top Girondins', sur ARL, le consultant médiatique et ancien (grand) joueur de Sainté, Jean-Michel Larqué, a été plutôt très positif sur les Girondins de Bordeaux. Mais JML est en revanche assez pessimiste sur le fait que le fantasme du recrutement d'Olivier Giroud puisse devenir réalité cet hiver et réussite ensuite, même si l'attaquant des Bleus n'est pas fermé à un départ de Chelsea, club où il n'a bientôt plus que 6 mois de contrat et plus de temps de jeu :

"Olivier Giroud ? Écoutez... Il divise, incontestablement. Certains sont pro-Giroud, car ils s’appuient sur ses chiffres, son palmarès, et ils ont raison ; mais d’autres sont moins fans, quand ils analysent un peu la qualité de son jeu. Je pense que sur l’efficacité ce serait un plus pour Bordeaux, car quand il est parti de France, après Montpellier, il a été très, très bon. Et je pense qu’il n’a pas tout perdu avec les années qui sont passées. Il y a un titre de Champion du Monde gagné aussi, quand même, même si ce fut dur pour lui ! En fait, vous savez, ça me rappelle un joueur qui est passé par Bordeaux et qui s’appelle Jean-Pierre Papin.

Quand on est attaquant de pointe, à un moment ou un autre, quand on ne joue plus, c’est plus difficile à ce poste-là qu’à d’autres postes. Quand vous ne jouez pas en étant gardien de but, même pendant six mois, vous pouvez revenir dans une équipe et être très bon ; même défenseur je dirais... Alors que quand on est attaquant de pointe et qu'on ne joue pas beaucoup, il y a des qualités physiques qui s’en vont, qui s’éloignent petit à petit et je pense, malheureusement pour Olivier Giroud - et bravo pour tout ce qu'il a fait et fait encore - qu'il est tout près du mauvais côté de la montagne : la descente. (...) Après, si les Girondins cassent leur tirelire... Mais je pense que ce qu’il gagne à Chelsea, aucun joueur des Girondins ne le gagne à Bordeaux. Et si vous pensez que Bordeaux peut redonner un salaire comme celui de Koscielny vous ne pensez pas forcément juste (rire) !"

J-M Larqué : "Giroud ? Il est tout près du mauvais côté de la montagne..."

Contenu sponsorisé

En continu