J. Crochet : "C'est vrai que Sousa est resté peu de temps dans ses clubs"

J. Crochet : "C'est vrai que Sousa est resté peu de temps dans ses clubs"

Le - Interview GA - Par

Dressant le bilan, entre 2015 et 2017, du passage de Paulo Sousa à la Fiorentina et parlant aussi de ses préférences tactiques ainsi que de ses choix concernant les jeunes, le journaliste Johann Crochet (spécialisé Serie A, travaillant notamment pour Eurosport) évoque aussi l'un des défauts de celui qui est le favori pour devenir le nouvel entraîneur des Girondins de Bordeaux.

Propos tenus dans l'émission radio 'Girondins Analyse' (RIG) de ce vendredi soir :

"Le timing de sa possible venue ? Oui, c'est pour préparer l'avenir, sans doute, car je ne vois pas l'intérêt de le prendre pour seulement quelques mois. Par contre, c'est vrai qu'il est resté peu de temps dans tous les clubs où il a coaché. Sa progression reste cependant logique : Hongrie, Israël, Suisse, Italie, il a franchi les étapes pour entraîner dans des championnats de plus en plus forts. Mais pour des dirigeants, un entraîneur qui risque de partir au bout d'un an ou 18 mois, même si le projet est bien lancé, c'est à considérer, ça peut représenter un risque qu'il te file entre les doigts et c'est une donnée importante.

S'il est venu à Florence grâce à Eduardo Macia (l'homme qui devrait devenir le directeur sportif du FCGB) ? Ah ça, c'est une très bonne question. Mais je n'ai pas la réponse. Je ne sais pas s'ils ont un passé commun. Il me semble qu'au moment où Sousa arrive et que Macia part ça correspond au retour de Pantaleo Corvino, un ancien dirigeant historique de la Fiorentina des années 2000. Donc je ne sais pas si c'est Macia qui l'a fait venir à Florence."

J. Crochet : "C'est vrai que Sousa est resté peu de temps dans ses clubs"

Contenu sponsorisé

En continu