Gernot Rohr : "Ça reste gravé dans la mémoire comme le 'match du siècle""

Gernot Rohr : "Ça reste gravé dans la mémoire comme le 'match du siècle""

Le - Interview GA - Par

Au cours d'un entretien donné à notre émission radio partenaire, 'Girondins Analyse', qui sera diffusé ce vendredi soir sur RIG (90.7 FM à Bordeaux ou player du site G33), l'ancien joueur et coach bordelais Gernot Rohr a évoqué son plus beau souvenir girondin, qui est le fameux Bordeaux - Milan en quart de finale de la Coupe de l'UEFA. Croit-il qu'un jour, le 'Matmut Atlantique' / stade René Gallice pourra raisonner de la même manière qu'avait raisonné le Parc Lescure ce soir-là ?

Sa réponse, ci-dessous : 

"Oui, je crois que l'on peut retrouver une telle ambiance et je dirais même qu'il faut la retrouver. Quand on a ce stade beaucoup plus moderne, on est un peu nostalgique quand on pense à ce souvenir de 1996, cette ambiance qu'il y avait au stade contre le Milan AC, ces joueurs qu'on avait ; de très jeunes joueurs avec Christophe Dugarry, Zinédine Zidane, Bixente Lizarazu mais aussi tous les autres : Yannick Fischer, Franck Fontan, Geoffray Toyes, Joachim Fernandez etc. C'était des jeunes joueurs que j'avais eus en formation et que j'ai fait monter pour ce match très important, pour ce parcours vraiment très important, parce que parallèlement à ça il y avait aussi le maintien en championnat qui n'était pas acquis.

Il fallait se battre sur deux fronts, ça a été fait puis ça a été réussi, donc c'était vraiment magnifique. Et ça reste gravé dans la mémoire de tous comme étant le "match du siècle", parce que les émotions que l'on a vécues contre le grand Milan AC après avoir perdu au match aller 2-0 chez le grand Milan AC avec le score qu'il fallait, ça a été vraiment fantastique, et ça reste encore aujourd'hui et donne une chair de poule."

Retranscription faite par nos soins

Gernot Rohr : "Ça reste gravé dans la mémoire comme le 'match du siècle""

Contenu sponsorisé

En continu