Florian Brunet : "En fin de match à Pau, on est passés près d'une émeute"

Florian Brunet : "En fin de match à Pau, on est passés près d'une émeute"

Le - Interview GA - Par

S'exprimant longuement, hier, dans 'Girondins Analyse', Florian Brunet, le porte-parole des Ultramarines Bordeaux 87, révèle et explique à quel point il est fier, malgré la très grosse crise que traverse le FCGB, de l'attitude des fidèles supporters du Virage Sud :

"Seuls les supporters, comme les 300-400 personnes en parcage à Pau, jeudi, incarnent le club, en chantant tout le match. Ça, c'est magnifique. Et à la fin du match, en plus, ils ont eu une attitude extraordinaire, car on est passés près d'une émeute, surtout que la sécurité était dépassée. J'ai été infiniment fier du Virage Sud et des présents ; pour leurs encouragements et pour cette retenue. Dans ma vie d'ultra, j'en ai vu des choses, mais là... Des milliers de supporters palois - mais pas des ultras - sont venus nous provoquer et bien d'autres tribunes que le Virage Sud auraient réagi par la violence. Mais nous, on a bien tenu nos troupes, en renvoyant une image intelligente. Mais bon, les supporters, c'est tout ce qui reste, alors rattachons-nous à ça. Puis ce qui nous est arrivé après le match, c'est aussi le charme de la Coupe de France on va dire (rire), car Pau ça a l'air chaud. On m'en a parlé par rapport au rugby, aux équipes de jeunes qui y vont."

Retranscription d'RIG faite par nos soins

Florian Brunet : "En fin de match à Pau, on est passés près d'une émeute"

Contenu sponsorisé

En continu