Florian Brunet : "Ça saute aux yeux qu'il faut s'approprier le stade !"

Florian Brunet : "Ça saute aux yeux qu'il faut s'approprier le stade !"

Le - Interview GA - Par

Avant-hier soir, Florian Brunet et 'Tibo Gros', deux leaders ultras bordelais, sont venus dans l'émission radio 'Girondins Analyse' (RIG, podcast complet dispo par ICI).

Vers la fin de leur longue interview, où plusieurs thèmes ont été abordés, ces deux membres importants du directoire des Ultramarines ont évoqué l'enjeu du nouveau stade - qu'ils tiennent à appeler uniquement René Gallice, ceci toujours dans leur démarche de garder une authenticité et de ne pas trop céder au foot business -, dont le club des Girondins aimerait récupérer la gestion ; à défaut de pouvoir le posséder.

FB : "C'est surtout Joe DaGrosa - plus que Frédéric Longuépée - qui avait dit qu'il voulait récupérer la gestion de Gallice et mettre le stade aux couleurs des Girondins. Mais sur ce sujet, quand on en a parlé avec eux, on a totalement été en phase avec la nouvelle direction, directement ; et même si je pense quand même qu'ils sont assez intelligents pour s'en rendre compte d'eux-mêmes : ça saute aux yeux qu'il faut s'approprier le stade de manière concrète ! Il faut des couleurs, des symboles etc... Maintenant, le problème... c'est avec SBA (Stade Bordeaux Atlantique, la société qui exploite l'arène, NDLR), car le club n'est pas propriétaire du stade vu qu'il y a aussi des concerts, d'autres animations. SBA est chargé de commercialiser le stade René Gallice et derrière les freins sont à ce niveau-là. Mais, visiblement, les Américains ont plus de motivation et d'énergie pour faire bouger les lignes sur ce point qu'M6 n'en avait. Même si, de toute façon, M6, on sentait que sur les dernières années les Girondins étaient un peu un caillou dans leur chaussure."

TG : "Pour l'aménagement du stade, déjà, vu que ce sont des architectes connus et reconnus qui l'ont designé (Jacques Herzog et Pierre de Meuron, NDLR), on ne peut pas changer la déco du stade sans leur accord. Le club a fait un dossier auprès de la mairie et là, maintenant, ils sont en contacts avec leur cabinet d'architecture. Mais le club a vraiment à cœur de faire ça et je pense que les nouveaux dirigeants vont vraiment le faire. Ils nous en ont parlé, ils nous ont contactés et nous ont même demandé des choses, pour le Haillan aussi (centre d'entraînement, NDLR) : des maquettes, des dessins, etc... Donc je pense qu'ils vont vraiment le faire. Mais maintenant, en 2019, c'est compliqué car il faut faire 15 dossiers pour tout. En tout cas, c'est nécessaire ; évidemment ! Et c'est même nous, à la base, qui le leur avons dit, encore une fois. Même si ils font genre de s'en être rendus compte tout seuls et que c'est uniquement leur idée, c'est nous qui le leurs avons dit en premier. Sans prétention. Ce stade, il est entièrement gris, et les seules choses qui représentent les Girondins c'est nos bâches. Donc du coup..."

Florian Brunet : "Ça saute aux yeux qu'il faut s'approprier le stade !"

Contenu sponsorisé

En continu