F. Brunet (UB 87) : "M6 doit temporiser et attendre qu’il y ait un repreneur beaucoup plus rassurant"

F. Brunet (UB 87) : "M6 doit temporiser et attendre qu’il y ait un repreneur beaucoup plus rassurant"

Le - Supporters - Par

Expliquant en détails à SUD OUEST (entretien à lire ICI) pourquoi lui-même et le groupe des Ultramarines Bordeaux 87, dont il est un des portes-parole, s'oppose(nt) au rachat en passe de se conclure des Girondins de Bordeaux par le fonds General American Capital Partners, Florian Brunet reconnait aussi en vouloir à M6.

"On se bat pour les Girondins de Bordeaux. On craint une casse tout court. Si on descend en Ligue 2, c’est sûr que le club passera de 220 salariés à 50. Mais on craint aussi la montée du prix des abonnements. Le peuple bordelais n’est pas riche, et le match contre la Gantoise en est un excellent exemple. Les places en virage étaient à 15 euros. 3000 personnes en ont acheté. Ils les ont baissées à 5 euros et il y avait 35 000 personnes dans le stade. Il faut que le merchandising et les abonnements restent populaires. Et pour vendre des produits dérivés, il faut qu’il y ait une belle équipe. Or rien n’a été fait cet été sur le marché des transferts pour que ce soit le cas, alors que les repreneurs avaient déjà la main sur le carnet de chèques.

(...) On a toujours mis la pression sur M6, depuis le début. Aujourd’hui ils doivent assumer car ils font courir un risque majeur au club. Ils doivent temporiser et attendre qu’il y ait un repreneur au profil beaucoup plus rassurant. On veut forcer M6 à faire marche arrière et nous sommes aussi en train d’alerter la mairie et les politiques de Bordeaux sur les risques du projet."

F. Brunet (UB 87) : "M6 doit temporiser et attendre qu’il y ait un repreneur beaucoup plus rassurant"

En continu