F. Brunet : "Ne pas s'abonner ? Non, il le faudra ; mais boycottons les produits"

F. Brunet : "Ne pas s'abonner ? Non, il le faudra ; mais boycottons les produits"

Le - Interview GA - Par

Vendredi soir, dans l'émission radio de nos partenaires et amis de 'Girondins Analyse' (sur RIG), le porte-parole des Ultramarines Bordeaux 87, Florian Brunet, a expliqué - entre beaucoup d'autres choses - quelles allaient être les prochaines actions des UB 87 dans leur grand combat et celui d'une très grande partie des supporters contre la direction actuelle du FCGB :

"Nos prochaines actions ? On va essayer de faire avancer les choses, de rencontrer le nouveau maire Pierre Hurmic, de voir ce qui sortira de l'échéance DNCG du 7 juillet... Dire aux gens de ne pas s'abonner ? Je n'arrive pas à aller aussi loin, car il faudra s’abonner, évidemment, et notamment s'abonner via les Ultramarines, mais aujourd’hui il ne faut plus donner d’argent à un club qui n’est plus le nôtre et qui ne s’appelle même plus les Girondins de Bordeaux mais les Bordeaux Girondins et qui a un chevron à la place de son scapulaire. Donc évidemment qu’il faut boycotter tous les produits dérivés de ce club qui n'est plus le nôtre, et désolé pour Adidas. Aussi, même si ce n'est qu'un coup d'épée dans l'eau pour le symbole - et qu'ils vont peut-être se racheter des abonnés... -, il ne faut plus suivre les Girondins sur les réseaux sociaux. Aujourd'hui, notre club ne vit que grâce à nous, mais il est mort, donc à nous de le faire revivre, et c’est notre combat de tous les jours. Cette guerre on la gagnera, je fais ce serment, et on fait tout pour, mais chaque jour compte pour, déjà, faire partir Frédéric Longuépée et changer la direction."

Retranscriptions faites par nos soins

F. Brunet : "Ne pas s'abonner ? Non, il le faudra ; mais boycottons les produits"

Contenu sponsorisé

En continu