F. Brunet : "Celui qui dit que le projet n'est pas risqué, soit il est fou soit il n'aime pas le club"

F. Brunet : "Celui qui dit que le projet n'est pas risqué, soit il est fou soit il n'aime pas le club"

Le - Vente des Girondins - Par

Tandis que la cession du club des Girondins de Bordeaux de M6 à GACP ne fait donc, normalement, plus aucun doute, Florian Brunet, porte-parole des Ultramarines Bordeaux 87, a expliqué, sur le plateau de TV 7, qu'il trouvait "dommage" que Stéphane Martin ne soit sans doute pas conservé comme président des Girondins. Toujours en colère contre Nicolas de Tavernost et M6, à qui il en veut de vendre le club à un actionnaire en qui les UB 87 n'ont pas du tout confiance, Florian admet être effrayé pour l'avenir du FCGB à la sauce américaine :

"Nous, on s'était habitués à Stéphane Martin (en poste depuis mars 2017, NDRL), que je salue par la même occasion. Il nous avait prouvé son attachement au club. Visiblement, leur choix ce n'est pas de le conserver, et c'est dommage... En tout cas, cet homme-là, qui le remplacera, doit avoir comme profil de bien connaître le football, de respecter l'histoire des Girondins, ses symboles, et aussi la tribune populaire. Pour nous, ce ne sera pas négociable.

Si c'est une vraie page qui se tourne ? Ouais... Une vraie page se tourne. Quand on a vu Nicolas de Tavernost, dernièrement, on l'a déjà remercié, ainsi que M6, de nous avoir amenés en quart de finale de Ligue des Champions, de nous avoir amené des titres, notamment celui de champions de France 2009, mais par contre on ne l'a pas remercié de céder le club à une personne avec ce genre de projet. Car celui qui dit que le projet n'est pas risqué soit il est fou soit il n'est pas amoureux du club. (...) Si nous avons peur ? Ah oui, on est terrifiés..."

F. Brunet : "Celui qui dit que le projet n'est pas risqué, soit il est fou soit il n'aime pas le club"

En continu