Dépôt de bilan du FCGB ? "Rumeur" pour Longuépée, "drame" potentiel pour Hurmic

Dépôt de bilan du FCGB ? "Rumeur" pour Longuépée, "drame" potentiel pour Hurmic

Le - Économie - Par

Dans Sud Ouest - pour Frédéric Longuépée - et sur RMC - pour Florian Brunet et Pierre Hurmic -, le président des Girondins, le porte-parole des Ultramarines et le (nouveau) maire de Bordeaux sont chacun revenus sur l'hypothèse - qui semble tout de même peu probable à très court terme mais menacerait bien le FCGB si ça continue - d'un... dépôt de bilan.

Les mots de chacun :

PH : "Le modèle économique du foot business est en train de se casser la figure. Le monde du football a aussi un besoin de stabilité. Les finances du club ? Je n’ai comme informations que ce qu’il y a dans la presse. Je ne sais pas. Ce qui me préoccupe, c’est qu’on s’oriente vers un dépôt de bilan. Je trouve que ça serait un drame."

FL : "Je félicite Monsieur Hurmic pour son élection, je lui écrirai pour le rencontrer et lui présenter notre projet. (...) Je voudrais tuer cette rumeur qui a beaucoup circulé : il n'y a strictement aucun risque de dépôt de bilan des Girondins. King Street (actionnaire des Girondins) honorera ses engagements. Dans le contexte actuel, c'est une chance inouïe d'avoir un actionnaire capable d'amortir un choc comme celui du Covid. Je rappelle qu'ils ont investi près de 100 millions d'euros dans le club. Un investisseur qui en fait autant depuis 18 mois, ça se respecte."

FB : "Des gens qui font partie de l'histoire du club et qui y sont encore nous disent qu'ils n'arriveront pas à échapper à un dépôt de bilan... Ils nous le disent en étant extrêmement sérieux. On passera la DNCG en juillet, mais le gouffre est monumental ! Pour l'avenir du club, l'urgence est un départ de Frédéric Longuépée, qui empêche tout l'environnement du FCGB de travailler."

Dépôt de bilan du FCGB ? "Rumeur" pour Longuépée, "drame" potentiel pour Hurmic

Contenu sponsorisé

En continu