Pierre Hurmic : "Je compte toujours réclamer le départ de Monsieur Longuépée"

Pierre Hurmic : "Je compte toujours réclamer le départ de Monsieur Longuépée"

Le - Interview - Par

Interrogé dans Team Duga, sur RMC, au sujet d'une éventuelle rencontre entre la mairie et les dirigeants américains des Girondins de Bordeaux, King Street, le nouveau maire qu'est Pierre Hurmic a assuré son souhait de se faire le porte-parole du malaise entre la direction du club et les supporters bordelais.

Hurmic ne souhaite pas changer de cap et maintiendra son intention de demander le départ du président Frédéric Longuépée : 

"Je pense que pour King Street les Girondins de Bordeaux c'est peanuts. Le maire de Bordeaux c'est vraiment peanuts. Ils ont un représentant local qui s'appelle Monsieur Erhmann. Je ne le connais pas. Je vais demander à le rencontrer très rapidement, pour d'abord avancer, connaître ses intentions sur le devenir du club. Est-ce qu'il est en vente ? Est-ce qu'il est à la limite du dépôt de bilan ? Je pense que j'obtiendrai des informations de sa part. [...] Je compte toujours réclamer le départ de Monsieur Longuépée. Je ne veux pas personnaliser autour de la personne de Monsieur Longuépée, je ne veux pas qu'il me dise qu'il partira si c'est pour mettre un Longuépée bis et que ce soit pareil. Je veux vraiment avoir des assurances qu'on mette un président de club n'ayant pas l'arrogance que peut avoir Monsieur Longuépée vis à vis des supporters et qu'il ne commette pas les mêmes maladresses qu'a pu commettre Monsieur Longuépée. Je doute fortement qu'il y ait un nouveau Longuépée qui puisse naître de sa personnalité."

"Je ne veux pas donner l'impression du nouveau maire qui commence à couper les têtes. En tout cas, j'entends la revendication des Ultramarines qui disent : 'Ça suffit, il nous a suffisamment maltraités, on veut son départ'. Je vais me faire le porte-parole de ce malaise, en me disant qu'un actionnaire comme King Street ne peut pas se payer le luxe de se mettre à dos les supporters du club et le Maire de Bordeaux. Ça sera un peu difficile et ça fera désordre, sinon."  

Retranscriptions faites par nos soins

Pierre Hurmic : "Je compte toujours réclamer le départ de Monsieur Longuépée"

Contenu sponsorisé

En continu