Damien Perrinelle : "Bordeaux s'est servi des anciens comme d'une caution"

Damien Perrinelle : "Bordeaux s'est servi des anciens comme d'une caution"

Le - Médias- Par

Anciens joueurs en pro et désormais consultants pour RMC, Kévin Diaz et Damien Perrinelle ont réagi aux discours d'Alain Giresse sur la profonde crise, notamment d’identité, au sein du FCGB sous GACP - King Street.

DP : "Ce qu'Alain Giresse nous a expliqué sur ses relations avec le club et sur le fait que les anciens ont été contactés mais pas informés pour le nouveau logo ça montre que pour Bordeaux c’est : Vous allez nous servir de bonne caution, on aura la paix sociale grâce à vous, et comme ça on peut faire notre micmac’. Ça c’est une belle qualité quand même (sic)..."

KD : "En fait, on se rend compte que les Girondins sont un peu pris dans la mondialisation du football. Et les supporters, c'est le village d’irréductibles qui se heurte à la mondialisation."

Retranscriptions faites par nos soins

En continu