Communiqué des UB 87 pour démonter, point par point, celui du FCGB

Communiqué des UB 87 pour démonter, point par point, celui du FCGB

Le - Ultramarines - Par

Suite au communiqué officiel du club pour répondre sur le cas David Lafarge, notamment, les Ultramarines Bordeaux 87 ont, eux aussi, posté un communiqué, via leur blog.

Ils persistent évidemment pour défendre leur version et accabler encore la direction actuelle en revenant point par point sur quelques citations du communiqué du FCGB :

"Tout au long de la semaine du 11 mai 2020, nous avons rendu publics des enregistrements dans lesquels vous accumuliez les mensonges. Alors que ces affabulations étaient toutes démontées les unes après les autres, vous n’avez pas jugé utile de communiquer et de présenter des excuses publiques. Vous avez maintenu M. Thiodet à son poste, sans même vous soucier un instant des personnes qu’il avait pu blesser dans leur chair. (...) 'L’équilibre humain', parlez-en aux dizaines de salarié.e.s qui vous attaquent aux prud’hommes. Pouvez-vous d’ailleurs nous confirmer le nombre de procédures lancées ? Il paraît que nous approchons des 3 chiffres.

(...) Oser prétendre que nos agissements affectent David Lafarge est plutôt osé : rappelons que vous tentez de le placardiser depuis plusieurs mois, ce qui nous a valu des accrochages verbaux avec vous, du temps où nous nous parlions. Si M. Lafarge a été en arrêt pendant plusieurs mois, ce n’est certainement pas de notre fait, ni de celui du coronavirus. « David a toute sa place parmi nous » Dans ce cas, pourquoi avoir d’ores-et-déjà présenté son successeur, Monsieur Poupard, en préfecture ?

(...) La passion : ce sont les supporters. Les faits : vous êtes des (piètres) menteurs. Les nécessités : partez."

Communiqué des UB 87 pour démonter, point par point, celui du FCGB

Contenu sponsorisé

En continu