C. Lavogez : "De plus en plus de personnes se préoccupent du foot féminin"

C. Lavogez : "De plus en plus de personnes se préoccupent du foot féminin"

Le - Interview - Par

Buteuse et passeuse décisive lors du dernier match des FCGB Girls (4-0 à Metz, J9 de D1), Claire Lavogez était en entretien dans 'Onze Mondial' ces derniers jours. La N°10 bordelaise, voulant être appréciée à sa juste valeur, en club et... en sélection, a réaffirmé les ambitions des Girondines : podium en 2019-20 et concurrence à terme au duo PSG - OL.

Plus généralement, Lavogez espère que le football féminin, porté par de bonnes équipes comme Bordeaux le devient, gagnera en reconnaissance :

"Les infrastructures, les terrains et la visibilité ont changé. Par exemple, on se sent de plus en plus importantes sur les réseaux sociaux. Quand j'étais ado, je ne voyais pas les joueuses professionnelles autant mises en avant. Il y a de plus en plus de personnes qui se préoccupent du foot féminin. Si ça continue d'évoluer, ça deviendra comme le foot masculin. Pendant très longtemps, on était au niveau amateur. Maintenant qu'on est devenues professionnelles, ça perd un peu de son charme ; forcément. C'est différent, mais c'est aussi important que les filles puissent vivre de leur passion. Quand j'ai commencé le foot, je ne connaissais que Marinette Pichon (rire) ; maintenant les filles connaissent plus de joueuses. Depuis la Coupe du Monde 2019 en France, les gens s'intéressent de plus en plus. Quand ils t'interpellent, tu sens qu'ils savent que chez les femmes le football est le sport qui est en train d'éclore et de prendre de l'ampleur."

C. Lavogez : "De plus en plus de personnes se préoccupent du foot féminin"

Contenu sponsorisé

En continu