C. Hutteau : "Stéphane Martin n'a pas toutes les qualités, mais il est d'une incroyable probité"

C. Hutteau : "Stéphane Martin n'a pas toutes les qualités, mais il est d'une incroyable probité"

Le - Interview GA - Par

A l'heure où on se pose bien des questions sur l’identité du futur président des Girondins de Bordeaux, qui vont donc être rachetés par le fonds d'investissement General American Capital Partners, l'agent de joueurs Christophe Hutteau, que nous avions eu au téléphone dans 'Girondins Analyse' (sur la radio R.I.G) le mois dernier, demandait aux supporters de ne pas accabler Stéphane Martin, très probablement partant :

"Stéphane Martin, franchement, c'est quelqu'un qui est... Que les supporters l'apprécient ou pas, moi qui suis agent de joueurs depuis 2004 et dans le football - d'abord comme journaliste - depuis 30 ans, je vais vous dire ce que je pense de Stéphane Martin : il n'a peut-être pas toutes les qualités, mais il en a une essentielle, et les supporters doivent le savoir, c'est que ce Monsieur est d'une incroyable probité, mais aussi d'une incroyable sincérité et d'une incroyable honnêteté. Et c'est si rare dans le football que ça mérite d'être souligné. (...) Pour les dirigeants actuels, c'est dur de gérer le club au quotidien dans un contexte de vente en cours et en devant référer à deux entités, l'actuel et le futur propriétaire. Ça fait beaucoup quand même... Donc c'est pour ça que je trouve que c'est une grande injustice que beaucoup de supporters tapent sur Stéphane Martin : l'homme ne le mérite pas, car il a montré qu'il était un vrai amoureux des Girondins de Bordeaux. Et cette situation est dure à gérer pour tout le monde, mais il faut garder son sang-froid, je crois, et avancer, regarder devant.

Stéphane Martin :

(...) Cet été, les dirigeants bordelais ont été très francs et sincères avec Gaëtan (Laborde) et moi, ils nous ont toujours dit qu'ils allaient recruter un 9, un 9 athlétique, dans un autre registre que Gaëtan, pour avoir plusieurs profils cette saison. Alors on s'attendait à ça, et Gaëtan il était prêt à l'accepter cette concurrence, mais le coup qu'il a pris sur la tête, vraiment, c'est lorsque Jimmy Briand est arrivé. Car là, ce n'était plus un 'target man', tel que recherché par le club, mais on se doutait qu'en plus de Briand un autre 9 allait arriver. Et à ce moment-là, vous en conviendrez, Gaêtan ne se posait même plus de questions, il n'avait plus que des certitudes : celles de ne pas compter aux yeux du coach."

Hutteau, agent notamment de Gaëtan Laborde (ex attaquant des Girondins, vendu à Montpellier mi-août), était aussi très longuement revenu sur le drôle de départ de Laborde dans l'Hérault, sur fond de mini-drame et de craquage du coach Gustavo Poyet, qui sera renvoyé dans la foulée pour raisons disciplinaires.

C. Hutteau : "Stéphane Martin n'a pas toutes les qualités, mais il est d'une incroyable probité"

En continu