C. Diacre : "Voir comment les joueuses réagiront à l'issue du confinement"

C. Diacre : "Voir comment les joueuses réagiront à l'issue du confinement"

Le - Sélections - Par

Depuis chez elle, à Angoulême, pendant le confinement de la crise du Covid-19, Corinne Diacre, sélectionneuse de l'équipe de France féminine A, répond à L'Équipe. Elle réagit, surtout, au décalage d'un an du prochain Euro, qui aura lieu pour les Bleues en 2022 :

"Dès lors que l'Euro masculin et les Jeux Olympiques sont décalés d'un an, c'était sage et inévitable de décaler aussi notre Euro en Angleterre. Si trois ans entre deux compétitions c'est long ? Oui, mais on n'y peut rien. On sait pourquoi. Tous les athlètes vont se faire une raison, même si c'est difficile à accepter d'un point de vue sportif. Mais aujourd'hui la réflexion des joueuses n'est pas là. Elle est sur la santé, reprendre dans les meilleures conditions, quand cela sera possible. (...) Ce qui n'est pas modifié, c'est que le premier objectif est de se qualifier pour l'Euro. (...) J'espère que, dans ces deux ans, des jeunes vont émerger. (...) Il faudra aussi voir comment toutes les joueuses réagiront à l'issue de ce confinement. (...) A partir du moment où il y a du travail de fond et de l'envie, la performance suivra."

Pour rappel, dans sa dernière liste en date, Diacre avait convoqué quatre joueuses des Girondins de Bordeaux : Estelle Cascarino, Charlotte Bilbault, Ouleymata Sarr et Viviane Asseyi.

C. Diacre : "Voir comment les joueuses réagiront à l'issue du confinement"

Contenu sponsorisé

En continu