B. Henriques : "Selon les modalités de déconfinement, la D1F reprendra"

B. Henriques : "Selon les modalités de déconfinement, la D1F reprendra"

Le - Covid-19- Par

Vice-présidente de la Fédération Française de Football, Brigitte Henriquesest passée sur RMC pour évoquer la suite possible de la saison 2019-20 de foot féminin de haut niveau (D1 et Coupe de France), face à la crise sanitaire du coronavirus.

Dans ces compétitions, les Girondin(e)s de Bordeaux étaient respectivement 3èmes et en lice pour les 1/2 finales :

"Ce qui est certain, c'est que la Fédération ne prendra aucun risque. C'est la santé de nos joueuses et joueurs qui sera prioritaire. (...) L'économie du foot féminin en danger ? Tout le monde est vigilant. Ce serait très très mal perçu que les coupes soient faites par rapport au sport féminin. Je sais que la ministre des Sports est très très vigilante par rapport à ça. On essaie de se soutenir les uns et les autres et ce n'est pas le moment d'aller crier au scandale. On essaie d'être vraiment unis et solidaires, que ce soit avec les présidents de fédération, de clubs pros et des clubs amateurs, pour éviter ce genre de situation.

Aujourd'hui, c'est le sanitaire qui décide. (...) Ce qui est sûr, c'est qu'aucun risque ne sera pris pour la santé des acteurs de la D1 féminine. Si les modalités de déconfinement le permettent, la D1 féminine reprendra, certainement à huis-clos. Si ce n'est pas le cas, cela s'arrêtera comme les autres compétitions gérées par la FFF."

En continu