L'Euro féminin a lui aussi été décalé d'un an et se jouera donc en 2022

L'Euro féminin a lui aussi été décalé d'un an et se jouera donc en 2022

Le - Sélections - Par

Cette semaine, l'UEFA a décidé, avant de l'annoncer officiellement, qu'en raison de la crise sanitaire du Covid-19, de ses conséquences actuelles et de ses répercussions sur les calendriers sportifs et footballistiques, l'Euro féminin qui était prévu en 2021 en Angleterre est décalé du 6 au 31 juillet 2022, toujours outre-Manche. L'idée est que les Euros masculin et féminin ne soient pas en même temps. Et comme celui des hommes a déjà été décalé de 2020 à 2021...

Plusieurs joueuses des Girondines de Bordeaux sont, plus ou moins directement, concernées par cette annonce. On pense aux internationales fraaises actuelles de l'effectif (Viviane Asseyi, Charlotte Bilbault, Ouleye Sarr, Estelle Cascarino) et puis à celles qui ambitionnent pour leur part de le (re)devenir (Claire Lavogez, Romane Bruneau et Andréa Lardez).

L'Euro féminin a lui aussi été décalé d'un an et se jouera donc en 2022

Contenu sponsorisé

En continu