Bruno Fievet : "J'ai demandé l'accès à tous les documents financiers"

Bruno Fievet : "J'ai demandé l'accès à tous les documents financiers"

Le - Vente des Girondins - Par

Via France Football, l'homme et supporter aquitain qui mène un tour de table à 190M€ et à un projet pour racheter les Girondins de Bordeaux à King Street et les relancer sportivement et humainement, Bruno Fievet, explique ce qu'il reproche, financièrement, au FCGB actuel.

Pour Fievet, d'ailleurs, dur de savoir combien valent réellement les Marine et Blanc à l'heure actuelle en tant que club, même s'il évoque un maximum de... 60M€.

"Actuellement, le club vit au-dessus de ses moyens. (...) On a vu que la masse salariale a explosé depuis l'arrivée des propriétaires américains (+ 11 M€ selon Joe DaGrosa sur les antennes de RMC en septembre 2019). C'est pour cela que, dans ma lettre d'intérêt, j'ai demandé l'accès à tous les documents financiers. Par exemple, quid des commerciaux recrutés en masse depuis un peu plus d'un an ? Ils seraient en contrat à durée déterminée. Et pour les prolongations des joueurs, leur durée, la nature de la revalorisation ? Autant de questions qui ne me permettent pas aujourd'hui de donner un prix précis de rachat. Cela peut varier de l'euro symbolique si King Street laisse la charge du déficit et de la dette à la charge du repreneur à environ 60 M€ si King Street les apure. Et, tout cela c'est sans parler des conséquences économiques liées au COVID-19, par exemple sur les droits télé."

Bruno Fievet : "J'ai demandé l'accès à tous les documents financiers"

Contenu sponsorisé

En continu