B. Fievet : "Si un autre projet viable voit le jour, je serai son 1er fan"

B. Fievet : "Si un autre projet viable voit le jour, je serai son 1er fan"

Le - Vente des Girondins - Par

Il avance, Bruno Fievet, dans son projet, dont il présente peu à peu les idées et les modes de financement, pour racheter le FC Girondins de Bordeaux au fonds d'investissement américain King Street via un tour de table à 190M€.

Dans France Football, l'homme d'affaire français et lui-même supporter du FCGB explique cependant qu'il attend toujours que KS daigne répondre à sa lettre d'intérêt envoyée fin février mais aussi que, si un repreneur autre que lui et aussi voire plus solide pour relancer le club se manifestait il le soutiendrait.

"Mes motivations ? Pour les Girondins, pour leur survie, pour les salariés, pour les supporters... Mais, vous savez, si un autre projet voit le jour et qu'il est viable, je serai son premier fan" affirme ainsi Fievet, qui semble cependant le seul pour vouloir à ce jour racheter les Marine et Blanc.

B. Fievet : "Si un autre projet viable voit le jour, je serai son 1er fan"

Contenu sponsorisé

En continu