Après une saison totalement ratée, Bordeaux va devoir trouver de l'argent

Après une saison totalement ratée, Bordeaux va devoir trouver de l'argent

Le - Mercato - Par

Au lendemain de la présentation générale (sur la méthode d'organisation et les moyens financiers) de Nicolas Paolorsi (RMC) quant à la situation des Girondins de Bordeaux sous pavillon américain, c'est cette fois 20 Minutes et Clément Carpentier qui publie(nt) un article, plus concret, sur certains soucis d'argent à venir pour le FCGB cet été.

"Les Girondins de Bordeaux vont devoir beaucoup vendre cet été pour équilibrer leurs comptes et combler la baisse de leurs droits TV. (...) Pour rester au minimum à l’équilibre, les nouveaux propriétaires vont devoir soit investir de l’argent, soit vendre des joueurs." peut-on lire.

Si les repreneurs Américains ont récupéré un club dans le vert (2,4M€, grâce à la vente record de Malcom) et sans dette, la saison très mauvaise sportivement du FCGB va faire baisser grandement les droits télés (en partie liés au classement final), qui pèsent dernièrement quelques 35M€ par an soit plus de 50% du chiffre d'affaires du club. "Une perte sèche de 7 millions d’euros" est calculée... On est très loin de ce qu'avaient anticipé GACP et King Street dans leur business plan.

Aussi, autre point inquiétant (même si pas nouveau vu que le président Frédéric Longuépée en avait déjà parlé récemment, pour nuancer les annonces de l'été 2018 faites par Joe DaGrosa) : les fameux 80 millions d’euros d'investissements prévus sur 3 ans sont "une enveloppe globale pour tout le club".

Pas de "folie(s)" à attendre sur le mercato, donc...

D'autant plus que, au niveau des recettes, le FCGB n'est sans doute pas prêt de toucher les 8M€ auxquels il a théoriquement droit sur le tragique cas Emiliano Sala (RIP) et que c'est aussi le flou concernant les 7 à 9M€ du transfert "automatique" de Lukas Lerager au Genoa, du fait de la possible relégation en Serie B du club italien. Ces quelques 15M€ seraient pourtant attendus par la direction, qui devra aller se présenter devant la Direction Nationale du Contrôle de Gestion à l'intersaison pour montrer ses comptes et défendre un budget pour la suite.

Après une saison totalement ratée, Bordeaux va devoir trouver de l'argent

En continu