Alain Juppé : "Bloquer l’opération risque de mettre le club en faillite"

Alain Juppé : "Bloquer l’opération risque de mettre le club en faillite"

Le - Économie - Par

En réponse aux arguments de ses opposants politiques, très sceptiques sur la vente du FC Girondins de Bordeaux aux fonds d'investissement américains fédérés par GACP et Joseph DaGrosa, le maire de Bordeaux, Alain Juppé, a lui répété tous les avantages qu'il voyait à cette cession du FCGB. Un rachat qu'il doit valider pour de bon, en tant que dirigeant de Bordeaux Métropole, le 28 septembre.

« Avec cette vente, la dette des Girondins envers leur actionnaire sera effacée totalement. Vous faites un procès d’intention au repreneur. Vous dites que le repreneur va demander des travaux pour améliorer l’accessibilité au stade, va demander des travaux pour le centre de formation. Moi, je n’ai aucune demande de ce type. Vous êtes tous très inquiets sur la solidité financière de cette société, moi je suis tout à fait certain que M6 s’est comporté de manière responsable, et s’est assuré que le repreneur a la solidité financière pour porter le club à un niveau élevé. Le club, il continuera à payer tout ce qu’il doit à la métropole, et l’actionnaire qui va arriver s’est aussi engagé à investir 80 millions d’euros pour continuer à développer le club.

Il n'y a aucune raison, aujourd’hui, de s’opposer à ce que M6 nous propose. Mais si je bloque l’opération, ça risque de mettre le club en faillite : M6 ne continuera pas à perdre dix millions d’euros par an avec les Girondins, ils me l’ont dit. Il faut donc bien trouver une solution ! Si la DNCG n'a pas encore donné son verdict avant le 28 septembre, nous mettrons notre vote sous réserve de la décision de cette commission de contrôle. »

(Via 20 Minutes)

Alain Juppé : "Bloquer l’opération risque de mettre le club en faillite"

Contenu sponsorisé

En continu