A. Giresse, sur son rôle pour les recrues : "Je me devais d'être le guide"

A. Giresse, sur son rôle pour les recrues : "Je me devais d'être le guide"

Le - Interview- Par

Toujours dans 'Top Girondins' (radio ARL), ce soir, l'ancien meneur de jeu et capitaine du grand Bordeaux des années 80, Alain Giresse, est revenu sur son rôle majeur de facilitateur d'intégration des recrues lors de la grande époque du club :

"Il y avait ce que le président Claude Bez avait impulsé, pour faire grandir le club, mais il était important d'intégrer les joueurs qui arrivaient. Et moi, en tant que capitaine et que natif de la Gironde, je me devais d'être le guide. Alors oui, on allait cueillir les champignons, comme l'avait bien raconté Albert Gemmrich, et puis quelqu'un comme Gérard Papin était un fin limier pour avoir de bons spots. Alors je transmettais les infos, comme quand on allait découvrir ensemble les châteaux de la région et le fameux breuvage qui en découle ; mais pas que dans le Médoc ! J'étais celui qui permettait aux nouveaux joueurs de s'impliquer dans la vie du club, du groupe, de découvrir la région. Et ça rentrait, aussi, dans le cadre de "l'esprit Girondins", cher au président Bez, qui dépassait le cadre du sportif."

En continu