Nicolas de Préville : "Je me suis accroché, en restant dans le travail"

Nicolas de Préville : "Je me suis accroché, en restant dans le travail"

Se livrant à Sud Ouest, l'attaquant de soutien des Girondins, Nicolas de Préville (28 ans, sous contrat jusqu'en juin 2021), revient sur ses deux années assez difficiles à Bordeaux, mais aussi sur le fait que le club ne l'ait jamais poussé dehors, pour qu'il soit aujourd'hui redevenu un titulaire potentiel, relancé par le coach Paulo Sousa.

"Les débuts difficiles ? J’étais plein d’envie à mon arrivée. Et Jocelyn Gourvennec était un coach qui comptait pour moi. Mais après quelques bons résultats l’équipe a complètement coulé. J’ai fait partie de ça, cela n’a pas favorisé mon adaptation sportive, même si dans la vie de groupe tout se passait super bien. (...) Je savais qu'en restant dans le travail, à un moment ou un autre ça allait passer. Depuis le début de ma carrière, je me tiens à cette ligne de conduite. Je me suis accroché, même si la période négative fut longue, en me disant que partout où j’étais passé ça avait marché.

(...) La direction a toujours cru en moi. À aucun mercato, ils ne m’ont dit : 'Ce serait bien que tu trouves quelque chose, parce que là, ça ne marche pas'. Ils m’ont toujours poussé, ça m’a aidé. (...) La venue de Hwang Ui-jo ? La concurrence fait progresser, l’effectif n’était de toute façon pas assez étoffé. Aussi, c’est important d’avoir ce type de joueur, plus expérimenté et polyvalent, surtout dans la tactique du coach Sousa."

En continu