Présentation du néo bordelais Rémi Oudin par Reims VDT

Présentation du néo bordelais Rémi Oudin par Reims VDT

Publié le - Par - Interview

Suite au transfert du joueur offensif Rémi Oudin (23 ans) de Reims aux Girondins de Bordeaux, nous avons contacté 'Reims VDT (pour Vu des Tribunes)', média spécialisé sur le Stade de Reims, afin d'en savoir plus sur cet élément.

Il n'était, de ce qu'on sait, pas une priorité pour Paulo Sousa et pour le club - qui cherchent surtout un attaquant de pointe -, mais tout s'est accéléré et décanté avant-hier (jeudi 9 janvier), après une réunion entre le coach Sousa et le président Frédéric Longuépée. Et finalement, dans la nuit de jeudi à vendredi, Rémi Oudin a été officialisé par les deux clubs comme ancien rémois et nouveau bordelais, pour ce qui est finalement un transfert sec (montant total de 7 à 10M€ selon les différentes sources médiatiques) et non un prêt avec option d'achat obligatoire, comme évoqué tout au long de l'après-midi de jeudi. Une grosse somme et un investissement très soudain et inattendu, alors que le club va mal financièrement, qui montre bien le changement d'avis des Aquitains pour ce dossier.

Mais au fait, sur le terrain, ça vaut quoi Rémi Oudin ? Statistiquement, depuis 18 mois qu'il joue en Ligue 1 avec son club formateur, ses 13 buts et 5 passes décisives en 55 matches dont 48 comme titulaire sont des chiffres intéressants. Mais pour en savoir plus, on a donc demandé à @ReimsVDT - que l'on remercie à nouveau d'avoir accepté de répondre à nos questions - de nous éclairer. Interview.

Comment ont été les six premiers mois de Rémi Oudin cette saison ?

"Depuis la reprise du championnat, ça a été compliquée pour Rémi Oudin. Avec son transfert avorté à la Fiorentina (durant l'été dernier, NDLR), il y a eu comme une cassure. Nous n’avons pas retrouvé le joueur de la saison dernière."

Est-ce que vous êtes surpris par ce mouvement (destination, rapidité du dénouement, logique sportive pour votre club) ?

"Oui, je suis surpris, car avec ses 6 derniers mois très moyens, je ne pensais pas que des clubs auraient souhaité le prendre. Mais tant mieux pour lui et pour nous."

À chaud, quels souvenirs et quelle image gardez-vous d'Oudin ?

"L’image d’un joueur important dans l’opération maintien de la saison dernière... 10 buts en L1, ce n’est pas un hasard."

Quelles sont ses qualités principales et quels sont ses défauts majeurs ?

"Sa principale qualité est son sens du but. Il est très adroit. Je dirai aussi qu’il n’hésite pas à sortir le bleu de travail pour défendre. Dans ses défauts, son principal est son manque de constance dans la performance dans un match. Il peut disparaître longtemps dans un match... puis réapparaître en marquant un beau but."

Il semblerait qu'à Bordeaux Paulo Sousa veuille l'utiliser côté droit. Est-ce que c'est son meilleur poste selon vous ?

"C’est le poste où il a le plus joué à Reims. Mais j’ai du mal à déterminer son vrai poste. Nous l’avons vu aussi en pointe... et ce ne fut pas une réussite. En 10 également... pas fameux non plus. Couloir droit semble plus adapté aujourd’hui."

Pas mal de gens, côté FCGB comme SDR, disent que le prix de vente est élevé et finalement assez avantageux pour Reims. Vous partagez cet avis ou pas du tout ?

"Très sincèrement, vu ses prestations depuis cet été, je suis très agréablement surpris du prix... C’est là une belle négociation de la part du Stade de Reims. J’aurais davantage pensé à une somme autour des 6/7/8 millions d'€."

Pour finir, et pour parler un peu du Stade de Reims, qu'est-ce que peut viser votre club pour 2020 ?

"Initialement, on voulait un maintien tranquille... ça semble bien parti (Reims est actuellement 6ème de la Ligue 1, avec 28 points en 18 journées jouées, NDLR). On peut même encore espérer accrocher une place européenne. Nous espérons poursuivre sur la même dynamique pour les matches retours. Et, cerise sur le gâteau, on a enfin réussi un parcours en coupe. La demi-finale de coupe de la Ligue face au PSG suscite un engouement et permet de nous faire rêver à une victoire finale."