Yann Karamoh : "Ce n'est pas facile d'intégrer un groupe, mais je connaissais beaucoup de joueurs"

Yann Karamoh : "Ce n'est pas facile d'intégrer un groupe, mais je connaissais beaucoup de joueurs"

Le - Avant-match - Par

Yann Karamoh, encore nouveau aux Girondins suite à son prêt par l'Inter Milan fin août mais déjà 2 fois buteur, a accompagné son coach, Éric Bedouet, en salle de presse avant Montpellier - Bordeaux (J 10 de Ligue 1). Voici ses propos principaux, collectifs et individuels :

"À partir de maintenant tous les matchs seront pareils, ils vont être décisifs, il faudra les gagner pour rester dans le haut de tableau. En Ligue 1, je pense que beaucoup d'équipes sont un peu pareilles, mais que chaque match est différent, surtout quand on ne joue pas chez nous. Mais on veut prendre des points, même si cette année Montpellier a une bonne équipe, qui joue bien, avec une défense à 5, donc il faudra faire ce qu'il faut. On est sur une dynamique positive, et tout le groupe, même ceux qui jouent peu et pour qui c'est dur, a envie de continuer sur cette lancée.

Moi ? Personnellement, ça va, ça se passe bien, je suis content, ça fait plaisir. Mais bon, ça ne change rien à l'état d'esprit du groupe, c'est juste ma satisfaction personnelle. Mon but contre Nantes ? (sourire) On s'entraîne beaucoup sur ça à l'entraînement et on me chambre là-dessus, mais tout le monde m'a félicité. Ce coup-là, ça a payé, et j'espère que ça va continuer encore longtemps. Je pense que depuis que je suis là j'essaye de faire au mieux, quand je rentre ou quand je débute, et ce n'est pas facile d'intégrer un nouveau groupe, mais il y a beaucoup de joueurs que je connaissais, donc ça s'est fait assez rapidement. Après, j'ai marqué deux fois, et c'est toujours particulier, mais je ne pense pas que le fait de marquer ait particulièrement lancé ma saison."

Yann Karamoh : "Ce n'est pas facile d'intégrer un groupe, mais je connaissais beaucoup de joueurs"

En continu