V. Asseyi : "Je crois qu'en fait c'est ma mère qui joue, pas moi (rire) !"

V. Asseyi : "Je crois qu'en fait c'est ma mère qui joue, pas moi (rire) !"

Le - Interview - Par

Avant la (nouvelle) déroute des Girondins, à domicile, contre Angers (0-1, 35ème journée), et pour les honorer d'avoir réalisé un beau championnat, finissant 4èmes de D1, les joueuses de Bordeaux ont été mises en valeur au stade 'Matmut Atlantique' / René Gallice lors du protocole d'avant FCGB - SCO.

C'est même Viviane Asseyi, l'attaquante et meilleur buteuse du club (12 pions en 2018-19), qui a donné le coup d'envoi fictif. Retenue pour le Mondial 2019 en France (du 7 juin au 7 juillet), la N°18 des FCGB Girls (25 ans, 30 sélections en A, 5 buts) a aussi parlé à BeIN Sports de sa joie suite à cette belle saison, qui se terminera donc pour elle avec cette Coupe du Monde sous le maillot des Bleues !

"Franchement, c'est un rêve. Je pense que plein de personnes aimeraient être à ma place. Je suis consciente de la chance que j'ai, donc j'en profite. La vidéo de l'annonce de ma sélection avec la réaction de ma mère ? Je crois qu'en fait c'est ma mère qui joue, pas moi (rire) ! Nan, elle était contente. Donc ça fait plaisir de rendre fière sa famille, et encore plus sa maman. Alors tant mieux. Et puis mes coéquipières ont bien réagi aussi, elles ont été exceptionnelles avec moi et c'est grâce à elles, aussi, que j'y suis, car je n'ai pas marqué mes buts toute seule. Mais en tout cas, elles étaient très contentes pour moi. Tout le monde l'était au club, y compris les garçons, qu'on côtoie beaucoup."

V. Asseyi : "Je crois qu'en fait c'est ma mère qui joue, pas moi (rire) !"

Contenu sponsorisé

En continu