Stéphane Martin ne recherche plus qu'un "target man"

Stéphane Martin ne recherche plus qu'un "target man"

Le - Mercato - Par

Les conséquences de la violente crise qui ébranle actuellement le FCGB continuent de tomber une à une. Après la mise à pied de Gustavo Poyet, et la nomination du préparateur physique des marines et blancs, Eric Bédouet, pour les deux prochains matchs, voilà le mercato girondin qui vient à son tour d'être touché.

En effet, alors que c'est pourtant le départ de Gaëtan Laborde qui a provoqué la sortie médiatique explosive du technicien uruguayen, jeudi soir, ce serait néanmoins le recrutement d'attaquants qui serait impacté par le chaos régnant au Haillan. Ainsi, selon Raphaël Perry, Stéphane Martin aurait précisé que le club au scapulaire ne serait plus à la recherche que d'un seul avant-centre, contrairement aux deux évoqués précédemment par Gustavo Poyet. Le président du FCGB délaisserait alors les pistes menant aux attaquants plutôt polyvalents et privilégierait fortement la venue d'un "target man", c'est-à-dire d'un numéro 9 dominateur dans le domaine aérien, servant de point d'appui à ses partenaires dans les phases offensives.

Cette annonce sonnerait-elle la fin de l'intérêt bordelais pour Alfredo Morelos ? Alors que l'entraîneur du jeune colombien, Steven Gerrard, a averti les Girondins de ne pas surenchérir, leur offre de 4.2 millions d'euros a été rejetée par les Glasgow Rangers. La cellule de recrutement marine et blanche serait-elle donc sur le point d'abandonner ? En effet, la petite taille du joueur de 22 ans (1.77 m) ne correspond pas vraiment au profil désigné par l'expression anglaise... Alors qui les Girondins pistent-ils ? Y-a-t-il seulement quelqu'un ? Ou serait-ce tout de même Morelos ? Le mystère reste entier...

Raphaël Perry

Stéphane Martin ne recherche plus qu'un "target man"

Contenu sponsorisé

En continu