Souleymane Cissé critique l'attitude de certains jeunes passés pro au FCGB

Souleymane Cissé critique l'attitude de certains jeunes passés pro au FCGB

Le - Interview - Par

Ces derniers jours, de très nombreux jeunes éléments des Girondins sont passés professionnels. Des nouveaux contrats sur lesquels Souleymane Cissé toucherait encore de l'argent, jusqu'au 30/06 et à son départ effectif de Bordeaux. En attendant de quitter le FCGB et d'être remplacé, le futur ex coordinateur technique du centre de formation aquitain explique à L'Équipe qu'il croit en ces joueurs (Daouda Diallo, Logan Delaurier-Chaubet, Yassine Boujouama, Emeric Depussay, etc) et notamment en ceux qui vont reprendre l'entraînement demain avec le groupe pro du coach Paulo Sousa. Mais il précise que l'attitude des jeunes passés pro avant eux laissent bien souvent à désirer :

"Pour eux, ils avaient signé pro, ils étaient pros. J'ai vu leur attitude : ça arrive en retard, ça ne court pas ; alors qu'ils auraient dû bouffer la pelouse. Ils sont arrivés dans le vestiaire comme s'ils étaient là depuis 20 ans. (...) Je leur ai dit qu'ils ne remonteraient pas chez les pros tant qu'ils n'auraient pas compris. Comme ils pensaient que ça ne durerait qu'une semaine, ils se sont braqués. À partir de là, ça a été un bras de fer."

Albert Lottin, Amadou Traoré et Dilane Bakwa sont visés comme des cas à améliorer et, pour l'instant, comme des exemples à ne pas suivre pour Sékou Mara, Ismaël Sow et compagnie.

Souleymane Cissé critique l'attitude de certains jeunes passés pro au FCGB

Contenu sponsorisé

En continu