Quentin Ranquine : "Il y a eu beaucoup de recrues, surtout en N3"

Quentin Ranquine : "Il y a eu beaucoup de recrues, surtout en N3"

Le - National 3 - Par

Dans un entretien, à lire ICI en intégralité, qu'il accorde à FormationGirondins.fr, le jeune milieu de terrain Quentin Ranquine revient sur son choix de décliner l'offre de prolongation des Girondins de Bordeaux pour continuer sa formation au sein du FCGB ; ce qu'il ira faire ailleurs.

Extraits de ses propos :

"Les discussions ont commencé dès le mois de janvier. (...) Et début avril, j’ai eu cette proposition de la part du club, de me prolonger pour un an de plus, mais seulement pour m’entraîner et jouer en U19. (...) Je voulais au moins m’entraîner avec la N3 et avoir la possibilité de prétendre à une place le week-end. (...) À l’époque (avant le rachat du club et les changements de l'été 2019 dans les staffs du centre de formation ; NDLR), j’avais une réelle confiance de la part du coach André Pénalva, puis avec Jean-Luc Dogon en fin de saison avec quelques matchs en U19. Cette année, je n’ai pas du tout eu ma chance en N3 et pas trop non plus en U19. Il y a eu beaucoup de recrues, surtout en N3. J’ai commencé la préparation en me disant qu’il fallait que je prouve pour monter. Et les recrues se sont entassées, surtout à mon poste."

Dans le reste de l'entretien, Quentin Ranquine explique cependant garder le positif de ses trois ans au FCGB et ce jeune joueur défensif originaire de Pau confie chercher un challenge où on lui laisse plus de temps qu'à Bordeaux, de préférence dans un centre de formation de club professionnel.

Bonne continuation à lui !

Quentin Ranquine : "Il y a eu beaucoup de recrues, surtout en N3"

Contenu sponsorisé

En continu