Pour G. Rohr, au-delà de L. Koscielny, Bordeaux doit retrouver une défense

Pour G. Rohr, au-delà de L. Koscielny, Bordeaux doit retrouver une défense

Le - Médias - Par

Logiquement vanté par tout le monde depuis qu'il est là, Laurent Koscielny, le nouveau défenseur vedette de nos Girondins de Bordeaux, recruté d'Arsenal et comptant 51 sélections en A avec la France, n'est cependant pas, à lui seul, une assurance tout risque pour Gernot Rohr.

Dans Sud Ouest, l'ex joueur défensif du grand Bordeaux des années 80 et actuel sélectionneur du Nigeria explique que la solution est d'abord collective, même si les grands débuts de Kos dans une défense à trois sont vivement espérés ce soir, contre Montpellier (2ème journée de la nouvelle saison de L1) :

"On attend beaucoup de Laurent Koscielny, oui, mais ce n’est qu’un joueur. C’est aussi dans la tête que ça se passe. Il faut que chacun fasse bien le boulot quand l’équipe n’a pas le ballon. Il faut revoir cette organisation défensive. L’équipe est un peu partie à l’aventure à Angers, alors qu’elle menait 1-0. On ne peut pas ouvrir des brèches comme ça. Si Montpellier joue avec deux pointes (Laborde et Delort), c’est peut-être le moment de passer à une défense à trois. Cela va permettre à la défense d’être beaucoup plus rigoureuse que ce que l’on a vu."

Un trio Pablo Castro - Laurent Koscielny - Edson Mexer est pressenti face au MHSC.

Pour G. Rohr, au-delà de L. Koscielny, Bordeaux doit retrouver une défense

Contenu sponsorisé

En continu