Pierre Ducasse : "Tant que Paul Baysse n’aura pas arrêté, il aura en tête de s’imposer à Bordeaux"

Pierre Ducasse : "Tant que Paul Baysse n’aura pas arrêté, il aura en tête de s’imposer à Bordeaux"

Le - Interview - Par

Dans l'émission 'Girondins Analyse' (sur la radio R.I.G), ce soir, l'ancien milieu défensif des Girondins de Bordeaux, Pierre Ducasse, a notamment été questionné sur Paul Baysse, le défenseur du FCGB prêté au SM Caen cet été. Proche de Baysse, Ducasse parle de la situation de l'ancien niçois, dont il pense qu'il veut toujours s'imposer dans son club formateur.

Podcast complet ICI !

« Si le départ de Paul Baysse est une erreur du club ? A la base, je pense que non, ce n’est pas une erreur du club, car Paul voulait jouer et que le prêter était un bon choix vu qu’il a encore du contrat derrière (fin de contrat en juin 2021, NDLR), donc il fallait le relancer, car avec le coach Poyet il avait atteint le point de non-retour, il n’y avait pas de dialogue. Après, vu que Poyet part juste après, on se dit que c’est peut-être une belle connerie en fait. Car avec Ricardo, Paul aurait sans doute rejoué. Mais au final, à qui peut-on en vouloir ? A personne… Donc pas de pot.

Mais concernant Paul, si on parle des mecs qui aiment le club… Voilà. Lui, même s’il pouvait jouer chez le 3ème de Liga ou de Serie A, son rêve ultime c’est de s’imposer aux Girondins de Bordeaux. Quand il est revenu, on s’était vu au Haillan, on a mangé ensemble, et il était vraiment aux anges, il avait envie de réussir. Donc un mec avec cet état d’esprit-là, j’ai trouvé bizarre de s’en séparer ; quand même… Même si c’est vrai qu’il y a eu l’éclosion de Koundé et sa paire avec Pablo. Mais de là à ne pas faire jouer Baysse… Après, je pense qu’il reviendra, car il est prêté à Caen sans option d’achat, et que derrière ça Bordeaux n’aura peut-être pas d’offre de transfert et que Paul ne va pas s’asseoir sur ses années de contrat non plus. Mais il va se donner les moyens de revenir et de réussir à Bordeaux. Il a vécu beaucoup de choses dans sa carrière, du bon et du mauvais, il a 30 ans, il s’est relevé deux fois d’une blessure aux ligaments croisés du genou, donc son challenge ultime c’était d’avoir cette chance de revenir et de s’imposer dans son club, dans sa ville. Quand Bordeaux l’a contacté, il n’a pas hésité. Et je pense que tant qu’il n’aura pas arrêté il aura en tête de s’imposer à Bordeaux. »

Pierre Ducasse : "Tant que Paul Baysse n’aura pas arrêté, il aura en tête de s’imposer à Bordeaux"

Contenu sponsorisé

En continu