Pedro Losa : "Ce n'était pas facile d'imposer notre idée du jeu au début"

Pedro Losa : "Ce n'était pas facile d'imposer notre idée du jeu au début"

Le - Interview - Par

Même si la crise sanitaire a, forcément, changé l'organisation des FCGB Women, le coach Pedro Losa reste convaincu de la qualité de son équipe, sur le podium en D1 et en pleine progression.

Ses mots, via Marca :

"Au niveau des résultats et des performances, la saison est exceptionnelle, mais nous n'avons pas pu réaliser le rêve. Nous devons encore mettre la cerise sur le gâteau. J'espère que nous pourrons terminer ce que nous avons commencé et toucher le ciel. Ce n'était pas facile d'imposer notre identité et notre idée du jeu au début, mais petit à petit nous l'avons fait et puis les résultats nous ont accompagnés, donc notre travail a été salué par tout le monde. Notre grand objectif c'était d'être au niveau des meilleurs, qu'on se batte avec des équipes comme Montpellier ou le Paris FC pour être l'alternative en haut et qu'on puisse côtoyer les grands comme le PSG ou Lyon, qui sont encore loin.

La demi-finale de Coupe de France contre le Paris Saint-Germain ? Il est clair que nous n'allons rien abandonner tant qu'il y a des options, mais il est clair que la Coupe est un tournoi qui vous donne plus d'options pour réaliser quelque chose d'important, car nous sommes à deux matchs du titre. En D1, considérant qu'il y a un Lyon - PSG à jouer et que ça pourrait nous rapprocher des Parisiennes au classement, c'est aussi motivant, car on parlerait alors de jouer pour la Ligue des Champions l'an prochain."

Actuellement, l'écart est de 4 points entre le PSG, second, et les Bordelaises, troisièmes. Pour rappel, en attendant la nouvelle réforme de 2021 qui qualifiera aussi le 3ème de D1, il faut être dans les deux premiers en fin de saison pour jouer le LdC.

Traductions faites par nos soins

Pedro Losa : "Ce n'était pas facile d'imposer notre idée du jeu au début"

Contenu sponsorisé

En continu